Espagne et Suisse à une marche de la gloire

Les sélectionneurs Pedro López et Monica Di Fonzo se sont confiés à UEFA.com avant la finale de l'EURO M17F Espagne - Suisse samedi.

Pedro López et Monica Di Fonzo avec le trophée de l'EURO féminin M17 qu'ils se disputeront samedi
©Sportsfile

La finale du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA de samedi à Reykjavik met aux prises les deux seules équipes invaincues dans cette phase finale : l'Espagne et la Suisse. UEFA.com s'est entretenu avec leurs sélectionneurs respectifs, Pedro López et Monica Di Fonzo.

UEFA.com : Comment décririez-vous votre philosophie en tant qu'entraîneur ?

Monica Di Fonzo : J'aime le football rapide et offensif, également développer le jeu depuis l'arrière, mais surtout le caractère et une bonne mentalité. Donc un jeu offensif et du caractère. J'étais une buteuse donc je suis naturellement un peu plus offensive, mais on ne peut pas ignorer l'aspect défensif car c'est la base.

Pedro López : Nous aimons un football technique permettant à la joueuse de progresser à la fois individuellement et en tant que membre du groupe ; un football attractif utilisant bien le ballon et créant des situations de un contre un ; garder le ballon, créer de belles actions et avoir un produit final également. Nous aimons prendre l'initiative.

UEFA.com : Quelles sont les qualités intrinsèques ou les caractéristiques de votre équipe ?

Di Fonzo : Je pense que nous avons montré dans tous nos matches, au tout de qualification, au tour principal et ici en Islande, que nous jouons avec le bon caractère et que nous jouons pour gagner ; nous attaquons ; nous marquons beaucoup de buts. Tout cela réuni nous a menées là où nous en sommes maintenant.

López : Les valeurs sont les qualités techniques et le fait que les filles jouent avec le cœur.

UEFA.com : Outre la victoire, qu'espérez-vous de la finale de samedi ?

Di Fonzo : Nous n'allons pas changer ce que nous avons fait pour atteindre la finale. Nous apporterons deux ou trois changements pour nous aider face à l'Espagne mais je pense que si l'équipe joue comme jusqu'à maintenant, avec le même état d'esprit et la même qualité, nous pouvons gagner.

López : Je veux qu'elles en profitent et expriment tout le talent qu'elles ont en elles, pour montrer à toute l'Europe ce qu'elles savent faire. Et quel que soit le résultat, j'aimerais qu'elles soient satisfaites de ce qu'elles ont réalisé lors de ce tournoi.

Autres contenus

Haut