La Suisse renverse la France

France 1-2 Suisse
La Suisse a inversé la tendance dans les 14 dernières minutes pour remporter le groupes.

Luisa Felder et Amira Arfaoui
©Sportsfile

La Suisse a coiffé la France sur la poteau pour la gain du Groupe B du Championnat d'Europe féminin des moins de 17 ans de l'UEFA à Fylkir (Islande). Éliminées à 14 minutes de la fin, les Suissesses préparent les demi-finales.

Les joueuses de Sandrine Soubeyrand, vainqueurs de leurs deux premiers matches, prenaient l'avantage à la neuvième minute quand Amira Ould Braham bottait un coup franc pour Elisa De Almeida qui marquait de la tête. Océane Ringenbach était proche de doubler la mise puis la gardienne suisse Nadja Furrer s'interposait devant Boutaleb, Cloé Bodain et De Almeida.

En face, Alisha Lehmann battait la gardienne française Jade Lebastard mais pas Julie Piga qui revenait in extremis sauver sur sa ligne. À la reprise, c'était au tour de Géraldine Reuteler de se montrer menaçante alors que les joueuses de Monica Di Fonzo augmentaient le rythme. Naomi Mégroz était malheureuse de ne trouver que le poteau avant de voir l'une de ses tentatives repoussée par la barre, de même qu'Amira Arfaoui.

La France n'était pas inactive et De Almeida et Estelle Laurier étaient elles aussi proches du deuxième but. Alors que dans l'autre match la Norvège menait 2-0, la Suisse était éliminée à la différence de buts.

La situation évoluait à la 66e minute lorsque Jolanda Stampfli trouvait Reuteler qui contounait Lebastard et égalisait. Après deux minutes dans le temps additionnel, Stampfli faisait même tomber la première place dans l'escarcelle suisse en lobant Lebastard.

Sandrine Soubeyrand, sélectionneuse de la France
Cette défaite peut se comprendre étant donné le nombre d'occasions que la Suisse s'est créée. Le résultat est logique. Nous avons bien débuté en jouant de manière offensive, mais nous nous sommes effrités et on a vraiment mal terminé ce match. Nous n'étions pas dans notre assiette aujourd'hui. Nous savions que nous étions déjà qualifiés et peut-être qu'inconsciemment les filles ont effectué moins d'efforts. Nous voulions aborder les demi-finales avec confiance et sur une meilleure dynamique que celle sur laquelle nous allons à présent les aborder.

Monica Di Fonzo, sélectionneuse, Suisse
Nous sommes très heureuses de cette performance, nous avons assez bien joué, surtout dans la deuxième période. Il y a une mentalité excellente dans ce groupe. Les filles savaient qu'elles devaient faire un résultat aujourd'hui pour disputer les demi-finales. Nous savons que Jolanda Stampfli est une joueuse qui peut entrer et créer le danger. Nous avons vu maintenant que nous pouvons battre cette équipe de France qui est vraiment excellente à ce niveau. Notre mentalité de battantes fait que nous entrons en demi-finales avec peut-être l'objectif d'aller un peu plus loin.

Haut