Finale - 28/07/2013 - 16:00HEC (16:00 heure locale) - Friends Arena - Solna
1-0
 

Allemagne - Norvège 1-0 - 28/07/2013 - Page du match - EURO féminin 2013

Le site officiel du football européen

Neid : "Ce titre est spécial"

Publié: Dimanche, 28 juillet 2013, 19.55HEC
Les réactions des deux sélectionneurs Silvia Neid et Even Pellerud après le succès de l'Allemagne 1-0 sur la Norvège en finale de l'EURO féminin.
par Chris Burke
de Friends Arena
Neid : "Ce titre est spécial"
Silvia Neid savoure le triomphe de son équipe à Solna ©AFP/Getty Images

Statistiques des matches

AllemagneNorvège

Buts marqués1
 
0
Nombre de tirs 23
 
9
Tirs cadrés11
 
3
non cadrés8
 
5
Tirs contrés0
 
0
sur le poteau1
 
0
Corners6
 
6
Hors-jeu2
 
1
Cartons jaunes1
 
0
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises12
 
13
Fautes subies11
 
9

Classements

Publié: Dimanche, 28 juillet 2013, 19.55HEC

Neid : "Ce titre est spécial"

Les réactions des deux sélectionneurs Silvia Neid et Even Pellerud après le succès de l'Allemagne 1-0 sur la Norvège en finale de l'EURO féminin.

Les réactions des deux sélectionneurs, Silvia Neid et Even Pellerud, après la victoire de l'Allemagne 1-0 sur la Norvège en finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA dimanche à Solna.

Silvia Neid, sélectionneuse de l'Allemagne
Bien sûr, c'est une super sensation, surtout parce que beaucoup ne s'attendaient pas à ce que nous décrochions ce titre. Nous avons débuté ce tournoi de manière incertaine et nous avons lutté pour revenir. Nous avons fait un match correct contre l'Islande et un mauvais match face à la Norvège en phase de groupes, mais nous avons trouvé notre rythme à la fois défensivement et offensivement à partir des quarts de finale. Je suis très heureuse d'avoir remporté ce titre avec cette jeune équipe.

Concernant (l'entrée à la mi-temps de) Anja Mittag, je voulais mettre un petit peu plus de pression sur son aile et du physique dans ce match, mais je voulais également quelqu'un qui puisse travailler défensivement. Elle avait beaucoup de confiance, surtout après le match contre la Suède. Avec Bianca Schmidt, Simone Laudehr était très fatiguée et je voulais faire entrer des renforts pour les contre-attaques mais également avoir une défense solide sur ce côté.

J'ai rencontré Nadine Angerer en novembre et nous avons eu une longue conversation. Nous avons dit que le physique est important si l'on veut être un bon gardien et nous étions d'accord là-dessus. Nous nous sommes revues en février et elle avait travaillé dur pendant la trêve hivernale. On pouvait voir qu'elle était bien meilleure en ce qui concerne sa capacité à sauter et sa souplesse physique. Ce tournoi et ce match sont la récompense pour le dur travail qu'elle a réalisé pendant la trêve.

Je me sens bien maintenant. Je ne me sens pas du tout épuisée, bien au contraire. Ce tournoi m'a rajeunie de dix ans, à travailler avec ces jeunes joueuses, qui ont fait preuve de passion et de caractère. Donc je me sens vraiment bien, mais nous verrons comment je me sens demain après notre fête.

J'ai dit à mon équipe à la mi-temps de jouer un peu différemment, avec plus de puissance, plus de passion, d'être plus compactes, d'afficher plus de courage, et je pense que nous avons montré dans certaines situations que nous avons enfin joué avec plus de rythme. Le but en a été la conséquence.

C'est un très beau titre, tout comme les autres, comme le premier en 1989 par exemple. Il est spécial d'une certaine manière car beaucoup de jeunes joueuses étaient impliquées dans l'équipe. Nous avons grandi ensemble ces derniers jours, pas seulement les joueuses et les entraîneurs mais le reste du staff également. C'est la raison pour laquelle ce titre est spécial pour moi.

Even Pellerud, sélectionneur de la Norvège
Tout d’abord, je voudrais féliciter chaleureusement l’équipe d’Allemagne. Elles ont livré un match fantastique. Je pense que nous avons également livré un match très solide. Il a dû être plutôt plaisant car il y a eu beaucoup d’action dans les surfaces. Les spectateurs et les médias ont l’air d’aimer ça, beaucoup plus que les sélectionneurs. Cela dit, c’était un match très équilibré. Cela allait dans tous les sens : des ballons sur la barre, des ballons sur le poteau, un penalty manqué, un nouveau penalty manqué, un but refusé ; c’était très intense.

Je suis très heureux du match que nous avons livré. Avant la rencontre, je n’étais pas sûr de ce que je pouvais attendre de mes joueuses, mais elles avaient du jus, et elles ont tout donné. Elles ont même réussi à dominer de grandes parties de la seconde période. Nous avons réussi à leur faire atteindre un bon niveau de forme physique, ce qui était l’un des principaux domaines sur lesquels je me suis concentré lorsque j’ai débuté en janvier, afin de réduire l’écart avec les meilleures équipes au monde. Nous avons réussi dans ce domaine, ainsi que dans l’intégration de nouvelles joueuses issues des catégories de jeunes.

Nous n’avons pas le temps de blâmer qui que ce soit ou de trop réfléchir (aux penalties manqués). Parfois on marque, d’autres fois non. Le moment où nous les avons manqués n’était pas bon pour nous, mais très bon pour l’Allemagne.

Il y a quelques joueuses anciennes dans l’équipe qui sont titulaires. Nous n’avons pas vraiment parlé de leur avenir avec elles mais le moment est venu. Nous avons des matches de qualification pour la Coupe du Monde en septembre, nous aurons donc des discussions, mais toutes les anciennes qui ont joué ici sont qualifiées. Leur attitude est excellente.

Mis à jour le: 23/07/14 13.05HEC

http://fr.uefa.com/womenseuro/season=2013/matches/round=2000178/match=2011602/postmatch/quotes/index.html#titre+special