Phase finale - Phase de groupes (Groupe C) - 15/07/2013 - 20:30HEC (20:30 heure locale) - Norrköpings Idrottsparken - Norrköping
0-1
 

Espagne - France 0-1 - 15/07/2013 - Page du match - EURO féminin 2013

 
Le site officiel du football européen

France et Espagne, respect et détermination

Publié: Dimanche, 14 juillet 2013, 14.49HEC
Les deux sélectionneurs Bruno Bini et Ignacio Quereda ont fait part de leur admiration pour leur adversaire mais aussi de leur appétit de victoire.
France et Espagne, respect et détermination
Aucune place pour la complaisance dans le discours de Bruno Bini ©Sportsfile

Statistiques

EspagneFrance

Buts marqués5
 
8
Nombre de tirs 51
 
82
Tirs cadrés22
 
33
non cadrés23
 
36
Tirs contrés0
 
0
sur le poteau2
 
2
Corners12
 
31
Hors-jeu11
 
11
Cartons jaunes3
 
1
Cartons rouges0
 
0
Fautes commises32
 
31
Fautes subies27
 
21

Dossiers de presse

  • Dossier de presse (français)
Publié: Dimanche, 14 juillet 2013, 14.49HEC

France et Espagne, respect et détermination

Les deux sélectionneurs Bruno Bini et Ignacio Quereda ont fait part de leur admiration pour leur adversaire mais aussi de leur appétit de victoire.

Les deux sélectionneurs Bruno Bini et Ignacio Quereda ont fait part de leur admiration pour leur adversaire mais aussi de leur appétit de victoire, à l'occasion de leur confrontation dans la deuxième journée du Groupe C du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA.

Ignacio Quereda, sélectionneur de l'Espagne
On s'attend à un match difficile mais équilibré, et on va devoir se battre jusqu'au bout. On connaît bien la France, on a joué contre elle plusieurs fois. On respecte profondément la France, mais on va se battre pour gagner le match. On doit rester fidèle à notre philosophie et à notre style de jeu, puis exploiter nos points forts au maximum et surtout rester concentrées pendant 90 minutes.

Le bon résultat contre l'Angleterre ne nous a pas surpris. On l'a fait, c'était notre envie. On doit maintenant adopter la même approche pour les prochains matches, montrer la même compétitivité, la même ambition, la même concentration. Et on va essayer de déséquilibrer nos adversaires avec nos armes.

1re journée : Angleterre 2-3 Espagne
(Aluko 8e, Bassett 89e ; Verónica Boquete 5e, Hermoso 86e, Putellas 90e+3)

Tirapu ; Torrejón, Paredes, R García, Ibarra ; Sonia (Putellas 73e), Meseguer, Calderón (Losada 61e), Adriana ; Hermoso, Boquete.

• Joueuse du match : Jennifer Hermoso

• L'Espagne a créé la surprise du tournoi en s'imposant dans les toutes dernières minutes contre l'Angleterre grâce à la tête d'Alexia Putellas à la 93e minute. Avant cela, l'Angleterre pensait avoir fait le plus dur en égalisant par Laura Bassett à la 89e minute alors qu'Hermoso avait donné l'avantage aux Espagnoles trois minutes plus tôt. Eniola Aluko avait répondu à Verónica Boquete au tout début du match.

Sur l'équipe
Aucune Espagnole n'est blessée avant la rencontre face à la France.

• Averties contre l'Angleterre, Irene Paredes et Nagore Calderón seront suspendues au prochain carton jaune.

Bruno Bini, sélectionneur de la France
Il y a plusieurs clés pour gagner contre l’Espagne, mais on les garde pour nous. On a beaucoup de respect pour cette équipe d’Espagne qui peut faire de grandes choses. On l’a vu en qualifications : contre l’Allemagne, elles ont fait match nul (2-2 en Espagne). Elles ont fait un gros match. Après, on a nos armes, elles ont les leurs. Ça se décidera sur le grand rectangle. L’Espagne est une équipe qui joue bien au foot, qui est bien organisée.

De notre côté, il y a toujours des choses à corriger. Toutes les équipes, tous les matches, même ceux qui sont champions du monde ont des choses à corriger. Comme on n’est champion de rien, on a des choses à corriger et on continue, avec beaucoup d’humilité, à travailler, à travailler, à travailler. On est respectueux, on sait pourquoi on est là et on sait que si on veut aller où on veut aller, le match le plus important, c’est l’Espagne. Quand on aura fait l’Espagne, le match le plus important sera l’Angleterre.

Résultat en 1re journée
France 3-1 Russie
(Delie 21e 32e, Le Sommer 67e ; Morozova 84e)

Bouhaddi ; Franco, Georges, Renard, Boulleau ; Bussaglia, Soubeyrand (Catala 76e), Le Sommer, Abily, Thiney (Necib 66e) ; Delie (Thomis 61e).

• Joueuse du match : Eugénie Le Sommer

• La France a enregistré la première victoire du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA EURO au terme d'une prestation sérieuse à Norrköping. Marie-Laure Delie marquait deux fois en première période et Le Sommer ajoutait un troisième après la pause. Les Bleues terminaient sur une fausse note en encaissant un but d'Elena Morozova en fin de rencontre.

Sur l'équipe
"Les 23 joueuses qui sont dans la délégation sont aptes à jouer", les mots sortis directement de la bouche du sélectionneur. Incertaine contre la Russie, Louisa Necib (psoas) est entrée à la 66e minute contre la Russie. Amandine Henry s'est entraînée normalement après une gêne à la cuisse.

Repères
• La France n'a jamais perdu contre l'Espagne en neuf rencontres : six victoires et trois nuls, pour 15 buts marqués contre sept encaissés. Sur les cinq rencontres de compétition, la France l'a emporté à trois reprises.

• Si la France gagne contre l'Espagne, elle sera qualifiée pour les quarts de finale. Si, en plus, l'Angleterre ne gagne pas contre la Russie, les Bleues finiront obligatoirement premières du Groupe C.

Le saviez-vous ?
• L'Espagne est le seul participant à la phase finale 2013 à ne pas s'être qualifié pour la Finlande il y a quatre ans. Les Espagnoles s'étaient qualifiées pour la dernière fois en 1997 et atteignaient les demi-finales. Cependant, leurs M17F (2010 et 2011) et M19F (2004) ont remporté des titres européens. L'EURO féminin est la seule compétition d'équipes nationales de l'UEFA que l'Espagne n'a jamais gagnée (hommes, femmes, jeunes et futsal compris).

Mis à jour le: 15/07/13 14.51HEC

http://fr.uefa.com/womenseuro/season=2013/matches/round=2000175/match=2010722/prematch/preview/index.html#test+espagnol+pour+bleues