Le site officiel du football européen

1993 : Hege Riise

Publié: vendredi, 2 mai 2008, 17.35HEC
L'une des joueuses les plus célèbres du football féminin, Hege Riise, a remporté de nombreux trophées au cours d'une carrière impressionnante.
par Luke McLaughlin
1993 : Hege Riise
Hege Riise (Norvège) ©Getty Images
SSI Err
Publié: vendredi, 2 mai 2008, 17.35HEC

1993 : Hege Riise

L'une des joueuses les plus célèbres du football féminin, Hege Riise, a remporté de nombreux trophées au cours d'une carrière impressionnante.

L'une des joueuses les plus célèbres du football féminin, Hege Riise, a remporté de nombreux trophées au cours d'une carrière impressionnante qui l'a notamment vue remporter la Coupe du Monde féminine de la FIFA, le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA et les Jeux Olympiques.

Riise, dont on a dit qu'elle possédait "six paires d'yeux", avait une faculté étonnante à lire le jeu, à créer des décalages et à marquer. Son immense carrière, qui l'a menée des Etats-Unis au Japon, en passant par Asker, en Norvège, en témoigne.

Née à Lorenskog, dans la banlieue d'Oslo, Riise a toujours été dingue de sport. Enfant, elle a d'abord pratiqué le ski et le handball, avant de se concentrer sur le football à l'âge de 15 ans. Riise se souvient : "Quand j'étais adolescente, on me disait que je jouais bien mais je ne pensais pas pouvoir devenir une joueuse internationale." Elle a pourtant porté le maillot norvégien à 188 reprises, pour 58 buts. Aujourd'hui, Riise est plus sûre de ses qualités : "J'avais surtout cette aptitude à déceler certaines situations que les autres ne voyaient pas. Je sentais le jeu mieux que les autres et je savais où mes coéquipières allaient se placer".

Elle a débuté sa carrière au club de Setskog/Holand et a fait sa première apparition internationale dès l'âge de 20 ans, en 1990. L'année suivante, elle a aidé son équipe à atteindre la finale de la première Coupe du Monde féminine. La Norvège a confirmé son standing à l'échelon continental en 1993 en venant à bout de l'Italie en finale du Championnat féminin. Deux ans plus tard, elle a remporté la Coupe du Monde 2-0 aux dépens de l'Allemagne, Riise ouvrant le score. "On était confiantes avant le tournoi", explique-t-elle, "et on était toutes en forme. On a pris très peu de buts et on est montées en puissance tout au long de la compétition. C'était merveilleux du début à la fin."

A l'issue du tournoi, Riise, désignée meilleure joueuse du tournoi, s'est exilée au Japon en compagnie de sa compatriote Linda Medalen, pour défendre les couleurs du Nikko Securities. Le dépaysement culturel lui a fait un bien fou puisqu'elle a encore amélioré sa coordination et sa technique. Sur le plan tactique, elle observe : "Les Japonaises avaient l'habitude de faire 4 passes latérales avant de jouer vers l'avant. On leur montré qu'il était possible d'aller de l'avant après seulement 2 passes latérales."

Après deux saisons au Japon, Riise est rentrée au pays, à Asker. Auréolée d'une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de 1996, Riise a récolté l'or à Sydney en 2000, année où elle a signé au Carolina Courage américain, une épopée qu'elle considère comme "la plus amusante de (sa) vie au niveau du football" et où les joueuses jouissaient d'une réelle notoriété. "On avait l'impression d'être des stars", sourit-elle. "C'est loin d'être le cas en Norvège."

Riise a pris sa retraite internationale en septembre 2004 : "C'est venu petit à petit. C'était de plus en plus dur de jouer en sélection et j'ai fini par dire stop." Riise a poursuivi au Team Strømmen avant de devenir coach en 2006. Elle est aujourd'hui l'adjointe de Jarl Torske avec les moins de 20 ans nationales.

Mis à jour le: 01/11/12 11.48HEC

https://fr.uefa.com/womenseuro/season=1993/golden-player/index.html#1993+hege+riise