Il reste dix places pour l'EURO 2009

A un peu plus d'un an de l'EURO féminin, le tableau des éliminatoires risque de s'éclaircir un peu cette semaine avec neuf matches joués entre mercredi et jeudi.

©UEFA.com

Groupe 1
La victoire 6-1 de l'Angleterre au Bélarus au début du mois de mai lui permet de compter trois points d'avance sur l'Espagne, qui a battu la République tchèque 4-1. Ces trois équipes ont encore deux matches à jouer. L'Espagne se rendra mercredi en Irlande du Nord, et en juin, les Tchèques affronteront le Bélarus. Mais tout devrait se décider lors du déplacement de l'Angleterre en République tchèque le 28 septembre et en Espagne quatre jours plus tard. Deux matches nuls assureraient la qualification des filles de Hope Powell. Le troisième de ce groupe devrait disputer les barrages.

Groupe 2
La Suède compte cinq victoires en autant de matches, et une sixième en République d'Irlande le 25 juin confirmerait sa qualification. L'Italie est à égalité avec la Suède après la victoire 6-1 face à la Roumanie, samedi, mais a disputé deux matches de plus que les Suédoises. L'Irlande, qui devra jouer deux fois contre la Suède, est à trois points. La Roumanie et la Hongrie se rencontrent mercredi avec la quatrième place à la clé.

Groupe 3
La France a battu la Serbie 2-0 au début du mois, et compte neuf points d'avance sur l'Islande à un match de la fin contre quatre pour l'Islande. Si l'Islande gagne en Serbie mercredi, puis s'impose face à la Slovénie et la Grèce à Reykjavik en juin, elle pourra se contenter d'un match nul en France le 27 septembre pour se qualifier. La course à la troisième place et aux barrages est également serrée. La Slovénie a trois points d'avance sur la Grèce et la Serbie. La Grèce se déplace en Slovénie mercredi.

Groupe 4
Six victoires en six matches ont assuré à l'Allemagne sa qualification pour tenter de récolter son cinquième titre consécutif en Finlande l'été prochain. Les Allemandes pourront compter onze points d'avance en cas de victoire jeudi contre le Pays de Galles. La Belgique et la Suisse sont à égalité avec dix points. Les Pays-Bas sont à deux points et en cas de victoire contre la Suisse le 30 août et la Belgique le 27 septembre, ils attraperaient la deuxième place. La Belgique se rapprochera des barrages en cas de victoire en Suisse.

Groupe 5
Le Danemark, cinq victoires en cinq matches, affronte la Slovaquie mercredi, tandis que l'Ukraine ira jouer en Ecosse. Les Ecossaises, à cinq points de l'Ukraine, deuxième, aura du travail pour rattraper les deux leaders en deux matches. La Slovaquie est quatrième et devra gagner au Danemark et en Ecosse pour se qualifier pour les barrages.

Groupe 6
La Norvège compte cinq victoires en autant de matches et six points d'avance sur la Russie, qui a un match en moins. Ce match, sous la houlette du nouveau sélectionneur Igor Shalimov, se jouera face à Israël jeudi, et la Russie sait que si elle ne perd pas de points, le match du 2 octobre face à la Norvège sera décisif. La Pologne compte deux points de retard sur la Russie et se rapprochera de la troisième place en cas de victoire face à l'Autriche mercredi.

Haut