Eliminatoires - état des lieux

Alors que les éliminatoires de l'EURO féminin 2009 observent une pause, uefa.com vous propose un état des lieux des différents groupes de qualification.

La phase finale à 12 équipes du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2009 en Finlande n'aura lieu que dans deux ans, mais les qualifications ont déjà commencé. Les rencontres observent une pause, le temps pour l'Allemagne, le Danemark, l'Angleterre, la Norvège et la Suède de disputer la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. uefa.com en profite pour faire un état des lieux des différents groupes de qualification, dont seuls les vainqueurs seront automatiquement qualifiés. Les deuxièmes des groupes et les quatre troisièmes ayant réalisé les meilleures performances face aux quatre premiers de leur groupe s'affronteront à l'automne prochain lors de cinq barrages.

Groupe 1
Trois équipes ont réalisé un sans faute. La République tchèque est en tête, après ses victoires en Irlande du Nord et au Bélarus. L'Angleterre s'est imposée 4-0 face à l'Irlande du Nord, qualifiée à l'issue du Tour préliminaire, et disputera son prochain match le 27 octobre, lors de la réception du Bélarus. L'Espagne, victorieuse 3-0 dans l'ancienne république soviétique, se rendra en République tchèque à la même date. Le Bélarus enregistre trois points, suite à sa victoire 5-0 contre l'Irlande du Nord.

Groupe 2
La Suède est favorite dans ce groupe et a pris la tête du classement en s'imposant en Italie, en Roumanie (7-0), et en battant la Hongrie à domicile (7-0 également). La République d'Irlande s'est imposée 2-0 en Roumanie la semaine dernière et n'est plus qu'à trois points de la Suède, malgré une défaite face à l'Italie, qui affiche trois points de moins avec un match de retard. La Hongrie, qui enregistre un point, accueillera l'Italie le 27 octobre, tandis que la Roumanie, qualifiée à l'issue du Tour préliminaire et un point au compteur également, se déplacera en Irlande. La Suède jouera son prochain match en mai, à domicile face à l'Italie.

Groupe 3
L'Islande semblait bien partie dans ce groupe, avec des victoires face aux têtes de série française et serbe en juin. Mais la Slovénie a surpris les Islandaises, qui se sont inclinées 2-1 ce dimanche. L'Islande conserve cependant une avance de trois points et jouera son prochain match en mai. La France, deuxième avec trois points d'écart et un match de retard, se déplacera en Serbie et en Slovénie en octobre. La Grèce s'est imposée 2-1 en Serbie ce samedi et totalise désormais trois points en trois matches, à l'instar des Serbes et des Slovènes.

Groupe 4
L'Allemagne, tenante d'un titre qu'elle va tenter de conserver pour la cinquième fois consécutive, entamera la défense de son titre en Coupe du Monde féminine de la FIFA en confiance, puisqu'elle domine son groupe de qualification européen. Les Allemandes se sont imposées 7-0 contre la Suisse la semaine dernière, après des victoires tout aussi larges face aux Pays-Bas et au Pays de Galles. Les Néerlandaises et les Suisses enregistrent désormais cinq points de retard, tandis que la Belgique et le Pays de Galles sont encore à la recherche de leurs premiers points. Les Galloises, qualifiées à l'issue du Tour préliminaire, accueilleront la Suisse le 28 octobre, tandis que l'Allemagne retrouvera la Belgique. La même semaine, les tenantes du titre se déplaceront aux Pays-Bas, où elles pourraient prendre une sérieuse option sur la phase finale.

Groupe 5
Le Danemark, tête de série, n'entamera pas sa campagne qualificative avant le 27 octobre et son match à domicile contre le Portugal. L'Ukraine en a profité pour prendre la tête du groupe, avec deux victoires contre la Slovaquie et un succès décisif 2-1 face à l'Ecosse. La Slovaquie, qui a disputé le Tour préliminaire, se classe deuxième après avoir battu le Portugal, qui a fait 0-0 en Ecosse pour son autre match du groupe. L'Ecosse se rendra en Slovaquie le 27 octobre et recevra le Danemark quatre jours plus tard.

Groupe 6
La Russie continue sur sa belle lancée avec un succès 5-1 en Autriche, et totalise désormais neuf points, soit deux de plus que la Pologne avec un match en moins. La Norvège, finaliste en 2005, a enregistré deux victoires et n'a concédé aucun but. Les Norvégiennes reçoivent les Russes le 27 octobre et entendent bien terminer l'année en tête du groupe. L'Autriche a décollé ce dimanche en s'imposant 5-0 contre Israël, qualifié à l'issue du Tour préliminaire, et distance son adversaire, qui a fait match nul avec la Pologne en mai dernier.

Haut