Les Anglaises sans pitié pour les Bleues

Comme en 2009, comme en 2013, l’équipe de France est éliminée de l’EURO féminin au stade des quarts de finale. Elle s’est inclinée 1-0 face à l’Angleterre.

©AFP/Getty Images

Mark Sampson, le sélectionneur de l’Angleterre, avait bien prévenu avant la rencontre. "L’Angleterre (n’avait) pas besoin d’être à son meilleur niveau pour battre cette équipe de France." Un coup d’accélérateur une fois en deuxième période et les Bleues ont senti toute la puissance des Lionnes. Jodie Taylor, le (futur ?) Soulier d’or de la compétition, était servie côté droit et ajustait Sarah Bouhaddi pour ouvrir le score (60e).

Programme des demies

Cette fois, contrairement à contre l’Autriche et la Suisse, les Bleues ne parvenaient pas à revenir au score et quittent la compétition sans avoir pu exploiter tout leur potentiel au vu des qualités des individualités présentes.

Jodie Taylor n'a eu besoin que d'une occasion
Jodie Taylor n'a eu besoin que d'une occasion©AFP/Getty Images

La première période était très fermée et laissait place à que très peu d’occasions, aucune vraiment franche d’un côté comme de l’autre. Taylor tentait sa chance la première, mais sa volée finissait dans le ciel de Deventer. Quelques instants plus tard, Kadi Diani déboulait sur la gauche, mais ne parvenait pas à passer bien à Marie-Laure Delie et l’occasion disparaissait.

La Parisienne obtenait deux nouvelles occasions, mais jamais assez appuyé, ni cadré. Côté anglais, Millie Bright pensait pouvoir mieux faire de la tête sur un coup franc, mais ça passait largement au-dessus.

La dernière demi-heure de la rencontre s’animait après le but de Taylor, mais les Bleues butaient sur la gardienne ou sur une forêt de jambes dans la surface adverse. Elles sont tombées sur plus fortes qu’elles. Les Anglaises filent en demi-finales.

Haut