À elles les petites Françaises !

Après leur sans faute en phase de groupes, les Anglaises sont logiquement aux anges. Elles estiment que la France est largement à leur portée en quarts de finale.

L'Angleterre a déjà marqué dix buts dans cet EURO 2017
L'Angleterre a déjà marqué dix buts dans cet EURO 2017 ©Sportsfile

Attention à l’eau qui dort. C’est un avertissement qu’on pourrait donner à l’équipe d’Angleterre avant son quart de finale de l’EURO 2017 qu’elle semble déjà avoir gagné si l’on en croit ses propos après sa troisième victoire en trois matches lors de la phase de groupes.

Le tableau final

Reçues 3 sur 3

Le triplé de Taylor contre l'Écosse
Le triplé de Taylor contre l'Écosse

Avec dix buts marqués et un seul encaissé, les Anglaises ont fort raison d’être en pleine confiance. Surtout que pour leur dernière victoire, contre le Portugal, le sélectionneur Mark Sampson a apporté dix changements par rapport à son équipe qui avait été dominée mais qui s’était imposée contre l’Espagne. Un instant fraîcheur et l’envie de concerner toutes les joueuses, mais peut-être un risque de rendre le groupe incohérent pour la phase à élimination directe ?

Cependant, elles peuvent aussi compter sur la meilleure buteuse du tournoi en la personne de Jodie Taylor, auteur de quatre buts en deux matches seulement, dont un triplé face à l’Écosse. "On dispose de joueuses qui peuvent nous emmener jusqu’en finale", se projette déjà la défenseur Alex Scott qui a bénéficié du chamboulement apporté par Sampson en dernière journée.

Taylor vers le Soulier d'or

Sampson ultra-confiant

Mark Sampson, sélectionneur en pleine confiance
Mark Sampson, sélectionneur en pleine confiance©Getty Images

Effectivement, l’Angleterre bénéficie d’un groupe très expérimenté, jusqu’à ne pas titulariser lors des deux premiers matches Toni Duggan, qui vient de signer au FC Barcelone. Le sélectionneur estime que c’est cette expérience et la sienne qui lui permettront de prendre le dessus sur les Bleues d’Olivier Echouafni dimanche. "Le sélectionneur de la France est un petit nouveau dans une phase finale. Son équipe a joué trois matches et a obtenu une victoire. Moi, j’en ai joué onze et gagné neuf", a déclaré le Gallois qui est arrivé troisième de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015 avec les Lionesses.

"On monte en puissance dans ce tournoi, c’est évident. On a marqué dix buts et encaissé un. Personne n'est proche d’avoir réussir cet exploit dans ce tournoi, personne n’a même réussi à marquer la moitié de nos buts", poursuit le coach de 34 ans. "L'Angleterre n'a pas besoin d'être à son meilleur niveau pour battre la France."

Les Bleues prônent la fraîcheur

"On est présentes"

La joie française sur le but de qualification
La joie française sur le but de qualification©AFP/Getty Images

Mais donc, attention à l’eau qui dort. L'équipe de France n’a effectivement pas eu la qualification aussi facile que les Anglaises, mais seront présentes à Deventer, dimanche. "Croyez-moi, les Anglaises ne voulaient pas nous rencontrer et elles vont nous rencontrer", prévient Echouafni. "Cette équipe a beaucoup d’atouts offensifs, mais nous aussi. Elles savent ce qu’on est capables de faire. Elles ont dû voir (mercredi) qu’à 10 contre 11, on a été présentes."

Le sélectionneur français n’a sans doute pas oublié la victoire 2-1 sur les joueuses d’outre-Manche en SheBelieves Cup au mois de mars dernier, obtenue avec un but décisif de Wendie Renard à la 90e+5. Ni le fait que l'équipe d'Angleterre n'a plus battu la France depuis 1974.

Pourtant, les Anglaises restent imperturbables. "Ça va être difficile, je suis d’accord, mais s’il y a un bien un moment où jouer la France, c’est maintenant", pense savoir Toni Duggan. Rendez-vous dimanche à 20h45 pour savoir si la prophétie anglaise se réalise ou si les Tricolores sauront calmer leurs ardeurs.

Haut