Le Portugal ravi de sa première qualification

Francisco Neto, le sélectionneur du Portugal, et Andreia Norton, la buteuse, se sont exprimés après la victoire contre la Roumanie.

Andreia Norton et Francisco Neto
Andreia Norton et Francisco Neto ©FPF

Francisco Neto, Portugal, coach
Cette qualification a beaucoup de signification pour moi. Ce fut très dur dans notre groupe. Ensuite, dans ce barrage, nous avons dû affronter une très forte équipe de Roumanie.

 Nous nous sommes créés des occasions dans le premier match, mais nous n'avons pas réussi à les concrétiser. En plus, nous avons raté un penalty. Dans le deuxième match, c'était très tendu. Les joueuses ont commencé à être plus défensives.

 Nous voulions éviter les penalties. Pendant le match, nous avons tenté plusieurs stratégies différentes pour éviter la séance fatidique. Même si la Roumanie a marqué, j'ai toujours pensé que nous qualifier rayon.


Andreia Norton, Portugal, buteuse
 Dans ces deux matchs, j'ai pu voir combien nous nous sommes battues pour nous qualifier. Le deuxième match a été pour nous le plus difficile, parce que c'était en Roumanie et que notre adversaire était soutenu par son public. Elles ont également joué de manière plus offensive. Je suis heureuse de cette qualification. À vrai dire, je ne trouve pas les mots pour exprimer.

Haut