UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

EURO féminin 2022, Italie - Belgique, faits et stats

Après une victoire chacune à domicile en 2018, Italie et Belgique se retrouvent pour clore le Groupe D à Manchester.

FERRARA, ITALY - APRIL 10:  Sara Gama, Valentina Giacinti et Manuela Giugliano fêtent la victoire de l'Italie face à la Belgique lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde féminine.
FERRARA, ITALY - APRIL 10: Sara Gama, Valentina Giacinti et Manuela Giugliano fêtent la victoire de l'Italie face à la Belgique lors des éliminatoires pour la Coupe du Monde féminine. Getty Images

Italie - Belgique, face à face

  • L'Italie et la Belgique mettent un terme à leur campagne du Groupe D de l'EURO féminin de l'UEFA au Manchester City Academy Stadium, dans une opposition que les Red Flames ont dominée ces dernières années.
  • Les deux équipes sont à égalité de points (un) après avoir chacune remonté un but de retard face à l'Islande. L'Italie l'a fait lors de la deuxième journée après avoir concédé une lourde défaite face à la France en ouverture, la Belgique l'avait réalisé lors de son premier match avant de s'incliner d'un but face à la France.
  • Les deux équipes se retrouvent pour la première fois depuis la campagne de qualification pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019, lorsqu'elles avaient remporté leur match à domicile sur le score de 2-1, l'Italie terminant en tête du groupe et décrochant une place pour la phase finale en France ; la Belgique terminant deuxième avant de s'incliner en demi-finale des barrages à l'extérieur face à la Suisse après un match nul 3-3 sur l'ensemble des deux matches.
  • La dernière rencontre entre les deux équipes remonte à septembre 2018 à Louvain. Davinia Vanmechelen (6e, 35e minutes) a marqué pour l'équipe locale, avant et après le penalty égalisateur de Cristiana Girelli à la 30e minute.
  • L'Italie a obtenu une victoire 2-1 plus tôt dans cette campagne de qualification pour la Coupe du Monde, à Ferrare en avril 2018. Janice Cayman a donné l'avantage aux visiteuses belges à la 37e minute sur penalty, mais Martina Rosucci a égalisé cinq minutes plus tard. Girelli (80e) a inscrit le but de la victoire en fin de match pour les Azzurre.
  • Les deux victoires de la Belgique dans cette opposition ont eu lieu lors des trois dernières rencontres, l'autre succès étant une victoire 4-1 lors de la phase de groupes d'un tournoi amical à Chypre en mars 2017. Daniela Sabatino a ouvert le score à la neuvième minute pour l'Italie, avant que Tessa Wullaert n'égalise sur penalty une minute plus tard. Des frappes d'Elien Van Wynendaele (39e), de Maud Coutereels (64e) et de la remplaçante Davina Philtjens (81e) ont donné la victoire aux Red Flames.
  • L'Italie était invaincue lors des six premières rencontres entre les deux équipes avant cette défaite de mars 2017, remportant cinq d'entre elles.
  • Le bilan global de l'Italie dans les neuf matches qu'elle a disputés avec la Belgique est de 6 victoires, 1 nul et 2 défaites, le seul match nul ayant eu lieu lors d'un match amical en février 1997 à Oud-Heverlee.
  • L'Italie a marqué lors de chacun des neuf matches disputés jusqu'à présent ; la Belgique n'est restée muette devant le but que lors d'un seul des six derniers matches entre les deux nations, une défaite 2-0 en amical à Monza en mai 2001.
  • Il s'agit de la 12e participation de l'Italie à l'EURO, un record commun avec la Norvège.
  • Les meilleures performances de l'Italie dans la compétition ont été réalisées lorsqu'elle a été vice-championne en 1993 et 1997, alors qu'elle n'avait pas réussi à se qualifier pour le tournoi en 1995.
  • En 1993? à domicile, les Italiennes se sont inclinées 2-0 en finale face à l'Allemagne, Sandra Minnert et Birgit Prinz ayant marqué à Oslo.
  • L'Italie a été éliminée en phase de groupes lors de trois des cinq derniers tournois, atteignant les quarts de finale en 2009 et 2013.
  • Les Belges n'ont gagné qu'un seul match en phase finale, lors de la deuxième journée en 2017, l'équipe d'Ives Serneels s'étant imposée 2-0 contre la Norvège à Breda.
  • L'Italie a assuré sa place à l'EURO 2022 en terminant parmi les meilleurs deuxièmes, avec 25 points sur 30 possibles dans le Groupe B. La seule défaite des Azzurre – 3-1 devant le Danemark, leader du Groupe B, à Empoli en octobre 2020 – était également leur première défaite à domicile depuis plus de cinq ans.
  • La Belgique a assuré sa place à son deuxième EURO seulement en remportant le Groupe H grâce à sept victoires en huit matches. L'exception a été une défaite 2-1 contre la Suisse, future deuxième, à Thoune en septembre 2020.
  • Face à l'Islande, l'Italie est parvenue à éviter la défaite après avoir concédé l'ouverture du score pour la première fois à l'EURO depuis une victoire 2-1 face à l'Angleterre en 2009.
  • Le but inscrit par l'Islande à la troisième minute est le septième concédé par l'Italie dans les dix premières minutes d'un match de l'EURO.
  • La défaite 5-1 concédé par l'Italie face à la France en ouverture marque la deuxième fois seulement dans l'histoire de l'EURO où l'Italie concède cinq buts (la précédente, face à la Norvège en 2005, défaite 5-3).
  • La défaite par quatre but d'écarts face aux Bleues égale la défaite par le plus grand écart concédée par les Italiennes après le 0-4 face à l'Allemagne en 2005.
  • L'Italie n'a préservé ses cages inviolées qu'à trois reprises en 34 matches disputés à l'EURO.
  • Le but de Janice Cayman à la 36e minute face à la France lors de la deuxième journée est le premier but de la Belgique lors d'une phase finale d'un EURO inscrit avant l'heure de jeu.
  • À cette occasion, Cayman est devenue la première joueuse belge à inscrire un but pour les Red Flames lors de plusieurs éditions d'un EURO.
  • Le match nul de la Belgique face à l'Islande est son premier en 17 matches à l'EURO, qualifications comprises (11 victoires, 5 défaites).
  • Quatre des cinq but belges ont été inscrits entre la 59e et la 67e minute.
En deux minutes, Italie 1-1 Islande

Joueuse à suivre, Italie

Cristiana Girelli

  • La joueuse de 32 ans a marqué lors de chacune des deux dernières rencontres face à la Belgique, dont un but à la 80e minute lors de la victoire d'avril 2018 à Ferrare.
  • L'attaquante était la meilleure buteuse de l'Italie lors de sa campagne de qualification pour l'EURO 2022, marquant neuf buts lors de ses dix apparitions – dont un triplé à l'extérieur contre la Bosnie-Herzégovine en septembre 2020.
  • Girelli a marqué le but de la victoire à la 85e minute lors de la seule victoire de l'Italie à l'EURO 2017, 3-2 devant la Suède à Doetinchem lors de la troisième journée.
  • L'attaquante de la Juventus a marqué l'unique but de la victoire contre la Suisse lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2023 le 12 avril – le dernier match international des Azzurre avant l'EURO 2022.
Vision: Simonetti

Martina Rosucci

  • La joueuse de 30 ans a égalisé lors de la victoire 2-1 contre la Belgique en avril 2018 dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde, son premier but pour les Azzurre depuis plus de quatre ans et demi.
  • La milieue de terrain a participé à neuf des dix matches de qualification de l'Italie avant l'EURO 2022, marquant lors des victoires à domicile contre la Géorgie et Israël.
  • Rosucci faisait partie de l'équipe d'Italie qui a remporté le Championnat d'Europe féminin des moins de 19 ans de l'UEFA 2008 en France, aux côtés des actuelles défenseures Sara Gama et Elisa Bartoli.
  • Son but pour la Juventus contre la Roma le 2 octobre a été désigné but de la saison 2021/22 en Serie A.

Daniela Sabatino

  • La joueuse de 37 ans a ouvert le score lors de la 4-1 en amical contre la Belgique en mars 2017.
  • Sabatino a marqué deux fois – la deuxième d'une volée spectaculaire – lors de la victoire 3-2 de la troisième journée contre la Suède à l'EURO 2017.
  • L'attaquante a marqué le premier but des Azzurre sous la direction de la sélectionneuse Milena Bertolini, après seulement neuf minutes de la victoire 5-0 à domicile en qualification pour la Coupe du monde contre la Moldavie en septembre 2017.
  • L'attaquante de la Fiorentina a terminé la campagne 2021/22 meilleure buteuse de Serie A avec 15 buts.
En deux minutes, France 2-1 Belgique

Joueuses à suivre, Belgique

Janice Cayman

  • La joueuse de 33 ans a transformé son penalty pour donner l'avantage aux Red Flames lors de la défaite 2-1 contre les Azzurre en avril 2018.
  • L'attaquante a marqué cinq fois lors des qualifications pour l'EURO 2022, dont un triplé lors de la victoire 6-1 contre la Croatie à Louvain en septembre 2019.
  • La première frappe du triplé de Cayman contre la Croatie a été le premier but des Red Flames lors de la campagne de qualification pour l'EURO 2022.
  • L'attaquante de Lyon est devenue la joueuse la plus capée de Belgique en juin 2021 en fêtant sa 112e sélection, dépassant le précédent record d'Aline Zeler.

Davina Philtjens

  • La joueuse de 33 ans a marqué le quatrième but de la Belgique lors de la défaite 4-1 contre l'Italie en mars 2017, lors de ce qui était sa 50e apparition en équipe nationale A.
  • La défenseure a passé les quatre dernières saisons en clubs en Italie, d'abord avec la Fiorentina et, depuis juillet 2020, avec son autre club de Serie A, Sassuolo.
  • Philtjens est devenue la quatrième joueuse à atteindre 100 sélections en Belgique lors de la victoire 4-0 en éliminatoires de la Coupe du monde contre la Pologne le 30 novembre.
  • L'arrière gauche fait partie des trois joueuses des Red Flames qui ont débuté les 16 matches de qualification pour l'EURO 2022 et la Coupe du Monde 2023, avec Cayman et Wullaert.
En deux minutes, Belgique 1-1 Islande

Tessa Wullaert

  • La joueuse de 29 ans a marqué le but égalisateur lors de la victoire 4-1 contre les Azzurre en mars 2017. L'attaquante est la meilleure buteuse des qualifications pour la Coupe du monde 2023 avec 15 buts en huit apparitions, dont cinq lors de la victoire record 19-0 des Red Flames contre l'Arménie le 25 novembre.
  • La capitaine des Red Flames a fêté sa 100e sélection avec un but lors de la victoire 7-0 contre l'Albanie le 21 septembre.
  • Wullaert, la meilleure buteuse de l'histoire de la Belgique, a inscrit deux triplés parmi et neuf buts lors des qualifications pour l'EURO 2022.