UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Wendie Renard : « L'EURO, plus dur que la Coupe du Monde »

Wendie Renard se confie à UEFA.com alors que la France joue l'EURO en Angleterre

Wendie Renard savoure son troisième EURO
Wendie Renard savoure son troisième EURO AFP via Getty Images

Au lendemain d'une nouvelle campagne victorieuse de l'UEFA Women's Champions League avec Lyon (son huitième trophée), Wendie Renard espère remporter un premier grand titre avec son pays en Angleterre au soir de la finale, le 31 juillet.

Renard sur les adversaires des Bleues, Italie, Belgique et Islande dans le groupe

Ce sont trois grandes équipes et nations aux qualités différentes, surtout l'Italie avec son 4-4-2 bien huilé. Les joueuses travaillent ensemble sur le plan défensif. Quant à la Belgique, elle possède des joueuses intéressantes, dont Janice Cayman, qui joue (avec Renard à Lyon). Le match contre l'Islande sera une bataille physique, avec une autre joueuse de l'OL, à savoir Sara Björk (Gunnarsdóttir).

Ce sont trois bonnes équipes, ce sera à nous de faire la différence sur le terrain. Nous avons déjà fait l'expérience par le passé que tout le monde disait que nous avions un groupe facile. Je dis que nous devrions être prudentes. Nous avons évidemment assez de qualités pour passer, mais il va sans dire que nos adversaires ont le même objectif. Elles auront à cœur de nous battre, alors ce sera à nous de donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain et de faire tout ce que nous pouvons pour gagner le premier match, puis le deuxième et le troisième.

Les plus beaux buts de la France à l'EURO féminin

Renard sur son troisième EURO

Je suis à la fois honorée et excitée, car tout d'abord je suis fière de porter à nouveau le maillot des Bleues dans un grand tournoi. Je sais d'où je viens, je suis toujours fière de le porter et encore plus de représenter mon pays dans une grande compétition comme l'EURO.

J'ai toujours dit que l'EURO est plus difficile que la Coupe du Monde car le niveau est plus serré. Il regroupe les meilleures équipes européennes et les meilleures joueuses du monde également. Nous ne sommes pas allées plus loin que le stade des quarts de finale parce que je pense que nous, les joueuses, n'avons pas été à la hauteur ou que nous avons été malchanceuse.

Cependant, nous devons continuer à persévérer maintenant. Certaines joueuses et certaines nations ont traversé des périodes difficiles pendant de nombreuses années avant de remporter un trophée et de monter d'un cran. J'espère que ce sera notre tour cette année, mais une fois encore, tout dépendra de nous.

Renard sur ce qu'il va rester de cet EURO

Nous avons vu l'évolution du football féminin au cours des derniers mois. Les stades sont pleins et de plus en plus de fans viennent voir les matches. Je pense qu'il y a un engouement autour de cette compétition et j'espère qu'elle laissera une trace.

Je pense que ce sera le début d'une nouvelle ère pour le football en général, car comme nous l'avons vu avec la dernière Ligue des championnes, nous avons battu des records d'affluence dans presque tous les stades, donc c'est bien. Comme je l'ai dit, c'est une nouvelle ère, donc j'espère qu'elle durera le plus longtemps possible.

.

L'app de l'EURO