UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

EURO féminin, les points chauds de samedi

Un match aux allures de finale et deux outsiders qui veulent prendre un bon départ. Présentation des premières rencontres du Groupe C.

La Suède, les Pays-Bas, le Portugal et la Suisse commencent tous samedi
La Suède, les Pays-Bas, le Portugal et la Suisse commencent tous samedi UEFA

L'un des matches de groupe les plus attendus de l'UEFA Women's EURO 2022 se joue à Bramall Lane, samedi. Les Pays-Bas, tenants du titre, affrontent la Suède, première équipe sacrée, après que le Portugal et la Suisse ont ouvert la journée.

Présentation des deux matches du Groupe C à Wigan & Leigh et Sheffield.

18 heures | Portugal - Suisse (Groupe C, Wigan & Leigh)

Ces deux équipes ont fait leurs débuts à l'EURO il y a cinq ans et ont toutes deux été étonnamment proches d'atteindre la phase à élimination directe, le Portugal s'inclinant lors de la troisième journée contre l'Angleterre et la Suisse se faisant piéger par la France (1-1).

Gros plan sur la Suisse

Les deux équipes ont connu des parcours pour le moins inhabituels en barrages, le Portugal s'est incliné face à la Russie avant de la remplacer sur tapis vert et la Suisse remportait la première séance de tirs au but de l'histoire des qualifications contre la République tchèque.

La Suisse ne manque pas d'expérience dans les grandes occasions, avec une équipe comprenant Ana-Maria Crnogorčević, vainqueur de l'UEFA Women's Champions League, et Ramona Bachmann, finaliste de cette compétition, ainsi que le sélectionneur Nils Nielsen, qui a mené le Danemark en finale en 2017.

La stat. – Ces nations se sont rencontrées pour la dernière fois lors de l'Algarve Cup 2019, la Suisse étant menée au score sur un but d'Andreia Norton à la 27e minute, mais s'imposant 3-1 grâce à des buts en seconde période de Crnogorčević, Rahel Kiwic et Melanie Müller.

21 heures | Pays-Bas - Suède (Groupe C, Sheffield)

Si ces équipes se retrouvaient le 31 juillet à Wembley, pour la finale, franchement, ce ne serait pas une surprise. Les Pays-Bas défendent le titre qu'ils ont remporté à domicile en 2017 et ont atteint la finale de la Coupe du Monde féminine de la FIFA il y a deux ans, tandis que la Suède a décroché le bronze en France et l'argent aux Jeux olympiques de 2021.

Gros plan sur les Pays-Bas

Sous la direction de Peter Gerhardsson, l'équipe suédoise continue de monter en puissance peut rêver d'un premier titre majeur depuis le premier EURO féminin de 1984. Les Pays-Bas, qui ont perdu leur sélectionneuse Sarina Wiegman au profit de l'Angleterre, ont nommé... un Anglais en la personne de Mark Parsons l'année dernière, mais le noyau dur de l'équipe championne est toujours là, avec Vivianne Miedema comme fer de lance.

Devant, la Suède compte sa propre star avec, Stina Blackstenius, qui a formé ces derniers mois un duo d'enfer avec Miedema à Arsenal.

La stat. – Les deux équipes ont pour capitaine une joueuse comptant plus de 200 sélections : Sherida Spitse (202) et Caroline Seger (record européen, 230), pour la Suède.