Les six joueuses qui ont dépassé les 200

Six joueuses européennes comptent plus de 200 sélections pour leur pays. Hommage à ces légendes.

Aucun joueur n'a atteint les 200 sélections dans le monde, mais plus de 20 joueuses ont réussi cet exploit, dont six en Europe. Nous saluons ces légendes.

214 : Birgit Prinz (Allemagne)

Elle détient aussi le record de buts marqués (128) et a remporté deux fois la Coupe du Monde féminine de la FIFA et cinq fois le Championnat d'Europe de l'UEFA. Prinz était l'exécuteuse de l'équipe d'Allemagne qui a dominé l'Europe. Elle a joué de 1994 à 2011. Elle est aujourd'hui psychologue du sport au TSG Hoffenheim.

Prinz, son but fantastique pour l'Allemagne en 2001
Prinz, son but fantastique pour l'Allemagne en 2001

214 : Therese Sjögran (Suède)

Elle a mis un terme à sa carrière après la Coupe du Monde 2015, égalant Prinz. La milieue défensive a pris part à 11 tournois majeurs, mais elle tombait deux fois en finale contre l'Allemagne de Prinz. Elle est devenue directrice sportive du FC Rosengård.

210 : Katrine Pedersen (Danemark)

La défenseure, qui a évolué au milieu de manière occasionnelle, a joué pour son pays de 1994 à 2013. En club, elle a joué en Angleterre, Norvège, Suède, Australie. Elle a disputé sept tournois majeurs avec le Danemark, à commencer par la Coupe du Monde 1995, à l'âge de 18 ans. Elle est aujourd'hui enseignante.

204 : Patrizia Panico (Italie)

Comme Prinz (et l'Écossaise Julie Fleeting et l'Italienne Carolina Morace), Panico a raccroché après plus de 100 buts internationaux, en 2014, 18 ans après ses débuts. Depuis 2018, elle est sélectionneuse des U15 italiens.

La superbe frappe de Seger en 2009
La superbe frappe de Seger en 2009

203 : Gemma Fay (Écosse)

Gardienne la plus capée de l'Histoire, Fay a joué pour son pays de 1998 à 2017, permettant à l'Écosse de disputer son premier grand tournoi, l'UEFA Women’s EURO 2017 où Fay honora ses trois dernières sélections. Elle est aujourd'hui dirigeante de la fédération de rugby d'Écosse.

202 : Caroline Seger (Suède)

Seule joueuse de cette liste encore active, Seger a une vraie chance de dépasser Prinz, après avoir fait ses débuts pour la Suède en 2005, jouant alors le premier de ses quatre EURO. L'ancienne du PSG est vice-championne olympique et trois fois médaillée de bronze olympique.