UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
À compter du 25 janvier, UEFA.com ne prend plus en charge Internet Explorer.
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Marozsán envoie l'Allemagne en finale

Suède 0-1 Allemagne
Dzsenifer Marozsán a mis fin au rêve de titre des hôtes grâce à son but à la 33e minute. 

Un seul but de Dzsenifer Marozsán a assuré à l'Allemagne son billet pour la finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013, face au Danemark ou à la Norvège dimanche dans sa quête de sixième titre continental de rang.

L'attaque de l'Allemagne aurait pu souffrir de l'absence d'Okoyino da Mbabi, blessée, mais c'était loin d'être le cas lors des 45 premières minutes. En effet, c'est Marozsán qui tentait la première de faire trembler les filets. Anja Mittag, après un duel avec Nilla Fischer, glissait le ballon pour Simone Laudehr, dont le centre était repris de la tête par la n° 10 de l'Allemagne, hors cadre.

L'équipe de Silvia Neid se procurait rapidement une nouvelle occasion, Sara Thunebro repoussant la tentative d'Annike Krahn sur sa ligne. Suite au dégagement, la capitaine des Blågult Lotta Schelin prenait Saskia Bartusiak de vitesse et voyait sa frappe passer au-dessus.

Un but semblait inévitable et, malheureusement pour la majorité des 16 008 spectateurs, il était marqué par les tenantes du titre. Mittag trouvait Marozsán qui résistait à la charge de Charlotte Rohlin pour trouver le petit filet opposé. Seuls les réflexes de Hammarström, qui plongeait pour détourner une tête de Laudehr, évitaient un autre but de l'Allemagne avant le repos.

L'Allemagne se faisait également quelques frayeurs mais l'arrière-garde qui n'a encaissé qu'un but en cinq rencontres dans ce tournoi était toujours présente pour détourner le danger.

Bartusiak se démenait pour poursuivre sur cette lancée au retour des vestiaires, couvrant la zone devant Schelin pour l'empêcher d'améliorer son total de cinq buts, le meilleur de cette phase finale. Quand Kosovare Asllani trouvait un espace dans la surface quelques minutes plus tard, la buteuse du Paris Saint-Germain FC ne parvenait pas à redresser suffisamment sa tête.

Si les hôtes semblaient reprendre le dessus, l'Allemagne restait menaçante lorsque Marozsán servait Mittag, dont la frappe n'inquiétait pas Hammarström.

La fin de rencontre était à sens unique pour la Suède qui jetait ses dernières forces dans la bataille, en vain. Après une frappe de Schelin négociée par le dernier rempart allemand, Josefine Öqvist trouvait le montant sur un centre-tir avant que Caroline Seger ne manque le cadre à cinq minutes du terme.

Joueuse du match : Saskia Bartusiak (Allemagne)