Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Wendie Renard trouve l'élimination "cruelle"

Les Françaises parlent après l'élimination de la France aux tirs au but face au Danemark en quarts de finale de l'EURO féminin.

Wendie Renard trouve l'élimination "cruelle"
Wendie Renard trouve l'élimination "cruelle" ©UEFA.com

Les joueuses ont parlé à UEFA.com après l'élimination de la France aux tirs au but face au Danemark en quarts de finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013.

Camille Abily, milieu de l'équipe de France
C’est très difficile car sur le match je pense qu’on mérite de gagner. On a plus d’opportunités qu’elles. Elles ont très bien défendu mais on sait que si on avait réussi à mettre un petit but, elles n'auraient pas réussi à revenir. C’est vrai qu’à la fin du temps réglementaire, on s’est dit qu’on allait peut-être aller aux prolongations parce qu’on voyait qu’elles commençaient à fatiguer et nous ça allait.

On espérait marquer pendant ces 30 minutes mais malheureusement on n’a pas réussi. Je pense que c’est notre entame de match qui n’a pas été bonne. C’est vrai que pendant 20-30 minutes, on n’a pas bien joué en première mi-temps et elles ont marqué. Une fois qu'elles ont marqué on s'est réveillées, mais un peu tard. C'est la loi du haut niveau : quand on n’est pas performant de suite, on le paie cash.

Wendie Renard, défenseuse de la France
Il nous a manqué un deuxième but. En deuxième mi-temps, on a fait preuve d’orgueil, on a su réagir après une première mi-temps où on a eu beaucoup de difficultés car elles ont joué entre les lignes, il y avait trop d’espaces. On a su bien réagir mais malheureusement, le deuxième but n’a pas voulu rentrer. Et je pense que c'est ça qui manque ce soir à l’équipe de France.

Ce n’est pas que de la malchance. Il y a une gardienne en face qui a fait quelques gros arrêts. C’est vrai qu’on a eu un poteau, on peut dire que c’est un peu la malchance mais je pense qu’on a provoqué aussi toutes nos chances donc si ça ne voulait pas rentrer, ce n’est pas de notre faute. Je pense que ce soir tout le monde est abattu, tout le monde est triste. C’est vraiment cruel.

Haut