Panico regrette le manque de courage

Les Italiennes ont exprimé leur déception après la défaite 1-0 contre l'Allemagne en quarts de finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA.

Les Italiennes ont exprimé leur déception après la défaite 1-0 contre l'Allemagne en quarts de finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013.

Patrizia Panico, attaquante de l'Italie
C'est peut-être un résultat logique étant donné qu'on n'a pas eu beaucoup de frappes. Elles ont encore marqué un but bête parce qu'on encaisse que des buts comme ça. Et quand on a eu l'occasion de frapper, on n'en a pas été capables.

C'est dur de dire qu'on a été fortes en défense parce qu'on n'a pratiquement jamais approché leur but. Je pense qu'il nous a manqué du courage, surtout à la récupération et en contres. On a gâché toutes les contre-attaques. On n'a pas été très précises au niveau des centres non plus, et l'Allemagne a envoyé plus de joueuses dans notre surface en deuxième période donc c'est un résultat juste.

On n'a pas pu gagner contre l'Allemagne car on n'est clairement pas une si bonne équipe. C'était déjà un bon résultat d'arriver en quarts de finale. Ce n'est évidemment pas un résultat exceptionnel, c'est comme il y a quatre ans. On était déjà tombées contre l'Allemagne et cette fois on a eu l'impression d'être un peu meilleures.

Elisa Bartoli, défenseuse de l'Italie
On essaie toujours de gagner et de se battre jusqu'au bout à chaque fois qu'on joue, mais une seule équipe peut sortir vainqueur. Malheureusement, ce n'était pas nous même si on a bien joué et qu'on a essayé de les retrancher dans leur camp car on savait que si on les attendait, elles nous poseraient des problèmes.

Comme elles sont bien plus fortes physiquement, on s'inquiétait surtout des coups de pied arrêtés. Le but est venu sur corner et on n'a rien pu faire. On a bien essayé de réagir, mais on n'a pas pu.

Je ne m'attendais pas à venir ici alors imaginez jouer trois matches ! Je tiens à remercier le coach qui m'a fait confiance. J'espère lui avoir donné tout ce que j'avais et avoir justifié son choix. On aurait pu essayer d'aller plus loin, mais on n'a pas réussi malheureusement.

Haut