UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Nadine Kessler reste concentrée

Malgré la tentation du nul, qui arrangerait tout le monde, Nadine Kessler garde un état d'esprit conquérant à l'approche du dernier match de poule.

Nadine Kessler en action contre l'Islande
Nadine Kessler en action contre l'Islande ©Getty Images

Malgré une saison longue et éprouvante, couronnée par un triomphe en UEFA Women's Champions League, Nadine Kessler vit un rêve éveillé pour sa première participation au Championnat d’Europe féminin de l’UEFA et s’estime concentrée à 100 % sur les échéances à venir.

Pour le dernier match du Groupe B, l’Allemagne retrouvera une vieille connaissance, la Norvège, avec pour enjeu la tête du groupe. Pas plus tard qu’en mars dernier, l’Allemagne s’était imposée 2-0 pour finir première du groupe en Coupe d’Algarve.

Ce jour-là, Kessler avait inscrit le deuxième but. Mais elle s’attend à un scénario bien différent à Kalmar. “Je suis certaine que la Norvège va tout faire pour nous compliquer la vie”, assure-t-elle.

Si l’Allemagne s’inclinait, ce qui serait une première face à la Norvège en phase finale de l’EURO féminin, elle ne serait éliminée que si les Pays-Bas battaient largement l’Islande. “Jouer le nul, c’est une fausse bonne idée. C’est très dangereux et cela peut souvent jouer des tours. Ce qu’on veut, c’est gagner le match et se qualifier en tant que premières du groupe.”

 

Sélectionné pour vous