UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Bini : "On est assez satisfait"

Le sélectionneur de la France Bruno Bini a parlé du courage de ses joueuses pendant que L'Espagnol Ignacio Quereda garde le même objectif à l'EURO 2013.

Bruno Bini a félicité ses joueuses pour leur abnégation
Bruno Bini a félicité ses joueuses pour leur abnégation ©Sportsfile

Le sélectionneur de la France Bruno Bini a parlé du courage de ses joueuses, vainqueurs de l'Espagne 1-0 et qualifiées pour les quarts de finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA pendant que son homologue espagnol Ignacio Quereda a affirmé qu'il était toujours en mesure de remplir ses objectifs.

Bruno Bini, sélectionneur de la France
C’est un bon match à gagner aujourd’hui après le nul de l’Angleterre. On savait que s’il y avait un gagnant ce soir, il était qualifié directement et (avait) la première place. Les filles ont fait ce qu’il fallait, elles étaient bien en place. Tactiquement, ça a été un match très, très intéressant. On a joué deux systèmes. Un système en première période, on voulait avoir beaucoup de densité et de technique. Après on a fait entrer Élodie Thomis pour avoir un peu plus de profondeur et de vitesse. Et puis quand vous êtes entraîneur, vous faites des paris. Aujourd’hui, on l’a gagné en faisant aussi entrer Eugénie Le Sommer. On voulait dire aussi aux autres que vous allez peut-être nous attaquer, mais sur un contre on peut faire très, très mal. Aujourd’hui, on l’a gagné le pari, c’est pour toutes les fois où on l’a perdu. Entraîneur, c’est être joueur aussi. On est assez satisfait.

Bravo aux filles et bravo aux observateurs aussi qui nous avaient fait un truc spécifique sur les coups de pied arrêtés. Ils nous avaient dit que la gardienne était très, très forte sur ses six mètres mais hésitait à sortir au-delà. Donc on avait dit que les corners on les ferait sortant entre les six mètres et le point de penalty. Ce sont des paris. Aujourd’hui on a eu le bonheur que le premier soit tiré au millimètre et de marquer le but de la tête. Le dernier quart d’heure s’est fait au courage et le courage, l’équipe elle n’en manque pas.

On parlera de l’Angleterre avec les cadres demain. Mais on fera ce qu’il faudra car on est venus pour gagner les matches. Qui que ce soit qui jouera (pour la France) sera une bonne équipe parce que j’avais 11 joueuses sur le terrain, et j’avais 12 titulaires qui n’ont pas débuté.

Ignacio Quereda, sélectionneur de l'Espagne
Je pense que ce match a été très positif même si le résultat ne l'est pas. L'équipe a été très bonne, elle a affiché la bonne attitude et on aurait quand même pu égaliser. Nous n'avons pas réussi à saisir nos opportunités, mais je suis satisfait de la performance générale de l'équipe.

Côté défensif, nous avons fait preuve de grande dignité. Les joueuses se sont battues et ont souffert et cela va nous aider à grandir en tant qu'équipe. Avant de venir à ce tournoi, le résultat logique aurait été de perdre des points contre la France. Notre objectif était de passer la phase de groupes et de pouvoir encore être dans la course au dernier match. C'est le cas. Notre objectif est intact et nous allons continuer à nous battre pour l'atteindre. Bravo à la France pour sa victoire.