UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

"La fan zone est une bonne idée"

Les habitants de Norrköping apprécient la présence de la fan zone spécialement créée pour le Championnat d’Europe féminin de l'UEFA 2013.

Les sept villes-hôtes ont ouvert une fan zone pour le tournoi
Les sept villes-hôtes ont ouvert une fan zone pour le tournoi ©Sportsfile

Ateliers tir au but, peinture, tennis de table, baby-foot, scène musicale, bar et sandwiches… Les habitants de Norrköping ont tout pour passer un bon moment dans la fan zone spécialement créée pour le Championnat d’Europe féminin de l'UEFA 2013.

Au moment où l’on arrive dans la fan zone, les hymnes retentissent et la centaine de personnes présente chante du bout des lèvres les paroles de "Du gamla, du fria" (Toi l’antique, toi le libre). Ce soir, c’est Suède – Finlande, l’un des derbies scandinaves les plus attendus du tournoi par les hôtes de la compétition.

En attendant le match, des petits avec le maillot des Blågult tentent de faire rentrer un ballon dans des trous à l’atelier tir au but. Ils ont les joues aux couleurs jaunes et bleues. Plus loin, la table de ping-pong est délaissée au profit de celle de baby-foot. Christine et Johan, deux Suédois dans la vingtaine, sont venus avec leurs deux enfants. "On aime le foot, mais on regarde rarement du foot féminin. C'est l'occasion."

Ils ont des billets pour deux matches de groupes au Nya Parken, où la France a battu la Russie et affrontera l’Espagne lundi, et profitent de la soirée ensoleillée pour se rendre dans la fan zone y regarder leur équipe nationale qui, selon eux, "gagnera 3-1 en finale contre la France".

Mats, lui, est confortablement allongé sur une chaise longue à côté de sa femme et de ses amis. "J’ai entendu parler de la fan zone dans le journal", dit-il. "C’est une bonne idée, c’est sympa de rassembler les gens ici."

Le terrain de foot, envahi par les enfants avant le coup d’envoi, sert maintenant d'aire de pique-nique. À l’écran, ce sont les Suédoises qui régalent. Entre deux bouchées, les supporters applaudissent les occasions à foison et frappent dans leurs mains au rythme donné par le public présent au stade.

"C’est sympa de regarder quelque chose de différent que du foot masculin", racontent Jonas et Lina, venus d’Uppsala, à 70 km au nord de Stockholm. La fraîcheur commence à faire son apparition en fin de deuxième période, mais des bénévoles distribuent des couvertures, une habitude dans les bars de plein air ici. Pendant ce temps-là, un homme passe dans les rangs et demande aux supporters de lui remettre leurs bouteilles et canettes vides. Il récupérera une couronne suédoise par bouteille, environ 11 centimes, au poste de recyclage.

Les Suédoises concluent par un succès sans appel 5-0 contre la Finlande. Le temps d’applaudir et de crier leur joie, les supporters quittent la fan zone le sourire aux lèvres, soulagés d’avoir pris les trois points après un premier nul et heureux d’une soirée réussie en tous points.