UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

C'est ouvert pour Rottenberg

La légendaire gardienne allemande Silke Rottenberg tire les leçons de la première journée de l'EURO féminin : ça se resserre.

Silke Rottenberg ne ménage pas l'équipe d'Allemagne mais elle lui voit "du potentiel"
Silke Rottenberg ne ménage pas l'équipe d'Allemagne mais elle lui voit "du potentiel" ©Getty Images

Silke Rottenberg, triple championne d'Europe dans le but de l'Allemagne, 126 sélections, a suivi avec attention les premières rencontres du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013. Pour elle, ses compatriotes auront les pires difficultés pour l'emporter à nouveau, en Suède.

Les Allemandes ont dû se contenter d'un 0-0 en ouverture contre les Pays-Bas. "Les Néerlandaises ont mérité le nul", a déclaré Rottenberg, pas tendre avec l'équipe d'Allemagne actuelle. "Chaque joueuse voulait faire son numéro et elles ont vite perdu leur calme. C'est une équipe inexpérimentée, qui s'est ensuite mise à douter. Les joueuses ont de grands talents, mais elles sont jeunes."

Une seule joueuse trouve grâce aux yeux de Rottenberg, la gardienne Nadine Angerer, qui a, il est vrai, multiplié les parades. "Je suis heureuse pour elle", a déclaré Rottenberg. "Elle est en grande forme et elle se connaît très bien."

Pour l'Allemagne, en revanche, l'ancienne serait presque pessimiste : "Il serait présomptueux de rêver de toucher à nouveau les étoiles. En attendant, la seule chose à faire, c'est de se concentrer sur le prochain adversaire (l'Islande)".

Toutefois, Rottenberg a encore de l'espoir car "cette équipe d'Allemagne est capable de faire de grandes choses. Elle a le potentiel pour aller au bout."