UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Sundhage exige des efforts collectifs

La pression est sur la Suède, le pays hôte, après le nul du 1er match. La sélectionneuse demande à ses joueuses de prendre leurs responsabilités.

Pia Sundhage demande à ses joueuses un petit quelque chose en plus contre la Finlande
Pia Sundhage demande à ses joueuses un petit quelque chose en plus contre la Finlande ©Sportsfile

Pia Sundhage commence à légèrement mettre la pression à ses Suédoises en leur demandant de tout donner pour l'équipe et accrocher une première victoire dans le Groupe A contre la Finlande à Göteborg.

Pia Sundhage, sélectionneuse de la Suède
La Finlande semblait bien organisée dans le premier match et ce sera important de bien garder le ballon. La vitesse du jeu sera la chose la plus importante de toutes. Je respecte nos adversaires et je respecte le jeu, ce qui veut dire qu'on a l'intention de marquer un but de plus que la Finlande.

Nous avons maintenant eu l'expérience de jouer devant un public nombreux. Nous en avons parlé. Beaucoup de joueuses ont eu le trac, et pour certaines ça a été négatif. Mais je pense que ça peut aussi être positif. Plus nous jouons dans cette ambiance, plus le trac va devenir positif et plus ce sera formidable.

Concernant les électrons libres de l'équipe, dans un sens nous n'en avons aucun. Mais d'un autre côté, nous en avons 11. Il faut que chacune puisse jouer son propre rôle et quand ça va bien, alors de changer de poste et de faire un petit quelque chose en plus pour l'équipe. Contre le Danemark, tout le monde a essayé de jouer à son poste, je ne pense pas que quiconque ait failli à sa mission. Maintenant, contre la Finlande, j'espère que plusieurs filles briseront leurs chaînes et oseront des choses.

Résultat 1re journée
Suède 1-1 Danemark (Fischer 35e ; Knudsen 26e)
K Hammarström ; Samuelsson, Rohlin, Fischer, Thunebro ; Öqvist (Jakobsson 79e), Seger, M Hammarström, Göransson (Dahlqvist 63e) ; Schelin, Asllani.

• Joueuse du match : Stina Petersen

Sur l'équipe
Aucune blessure n'est à déplorer dans l'équipe de Suède.

Andrée Jeglertz, sélectionneur de la Finlande
Nous savons que nous devons gagner sans doute un match pour nous qualifier puisque nous avons tous pris un point en première journée. Je pense que nous avons de bonnes chances de gagner contre la Suède. Nous nous préparons à gagner, mais nous savons que nous n'avons rien à perdre. Quoi qu'il advienne, même si nous ne gagnons pas, nous aurons une autre chance mardi.

C'est une jeune équipe et nous travaillons à gérer la pression ici. Personne ne s'attend à ce que la Finlande aille loin dans ce tournoi et c'est très bien comme ça.

Je travaille avec ces joueuses depuis trois ans et demi et j'ai beaucoup d'affinités avec elles. Quand le match débutera demain, mon cœur sera avec elles. Je ferai tout pour faire souffrir la Suède. Ce sera particulier, bien sûr, mais je ferai tout pour battre la Suède. (Jeglertz est suédois)

L'avantage que nous avons, c'est que beaucoup de joueuses évoluent en Suède en club. Elles savent qu'elles sont capables de les battre. Tout le monde connaît la rivalité entre la Finlande et la Suède dans tous les sports. C'est toujours particulier et ce ne sera pas différent ici.

Résultat 1re journée
Italie 0-0 Finlande
Korpela, Hyyrynen, Kivistö, Lehtinen, Kukkonen, Alanen, Heroum, Westerlund, Tolvanen (Kuikka 73e), Talonen, Sjölund (Lyytikäinen 61e).

• Joueuse du match : Anna Westerlund

Sur l'équipe
Les 23 joueuses ont participé à l'entraînement. Jeglertz aura le choix.

Repère
La Suède est invaincue en 35 matches contre la Finlande : 28 victoires et 6 nuls. En neuf matches de compétition, les Suédoises ont enregistré sept victoires et deux nuls.

Le saviez-vous ?
Jeglertz a entraîné l'Umeå IK de 2004 à 2008. Parmi ses joueuses Lisa Dahlqvist et Sofia Jakobsson.