UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Les buteuses françaises perfectionnistes

Eugénie Le Sommer et Marie-Laure Delie, les deux buteuses contre la Russie, trouvent que la France peut encore mieux faire dans le Groupe C.

Marie-Laure Delie, double buteuse avec la France
Marie-Laure Delie, double buteuse avec la France ©UEFA.com

Eugénie Le Sommer, élue Joueuse du match contre la Russie, pense que la France peut encore mieux faire dans le Groupe C du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA. Marie-Laure Delie s'attend elle à ce que ses adversaires soient de plus en plus fortes.

Eugénie Le Sommer, joueuse du match contre la Russie
C’est toujours important de commencer par une victoire, c’est ce qu’on a réussi à faire ce soir et c’est vrai que c’est la première victoire du tournoi. Elle est pour nous, c’est bien. Cela fait toujours plaisir (d’être joueuse du match). Je pense que j’ai fait du bon et du moins bon, mais je pense que je peux encore faire mieux. Comme faire les bons choix.

Je pense qu’on va monter en puissance au niveau de l’équipe. Il y a eu des bonnes choses ce soir, mais il y a eu des erreurs. On peut progresser, on va monter en puissance et on sera encore meilleures. On termine sur une petite mauvaise note. C’est vraiment dommage, quand on mène 3-0, de prendre ce but, surtout qu’on sait qu’un tournoi peut se jouer au goal-average. Donc c’est un peu dommage, mais on va aussi se servir de ça pour avancer.

Marie-Laure Delie, double buteuse pour la France
Dans l’ensemble, c’est un match qu’on a su gérer. On a pris ce dernier but, il ne nous plaît pas trop. Après, c’est la première victoire dans l’EURO, c’est important de commencer par une victoire. On sait que dans la compétition, dans une phase finale, il faut mettre les occasions au fond et c’est ce qu’on a fait ce soir donc c’est bien pour la suite de la compétition. On sait que ça va monter crescendo, les adversaires vont être de plus en plus fortes. Il va falloir bien se préparer pour l’Espagne d’abord et après on verra pour l’Angleterre. Mais d’abord essayer de prendre les trois points contre l’Espagne. On sait que tout peut arriver. Chaque match est important donc si on arrivait déjà avec les six points devant l’Angleterre, ce serait très important pour nous. Et puis avec le plus de buts possibles, c’est sûr.

Je ne sais pas si on était fatiguées. Le but qu’on prend est une erreur qui arrive, mais ça paie cash derrière. On est en phase finale de l’EURO donc c’est normal que les erreurs comme ça se paient cash. On prend quand même un petit but mais c’est la victoire qu’il faut retenir.

Nelli Korovkina, attaquante de la Russie
Nos adversaires sont plutôt fortes. On aurait peut-être dû avoir un esprit plus combatif et jouer plus déterminées. On a perdu mais la France est une très bonne équipe. Cependant, on ne peut pas baisser les bras. On doit continuer à travailler et avec un peu de chance, on peut se retrouver et montrer un meilleur visage.

Elvira Todua, gardienne de la Russie
La joueuse qui nous a surpris aujourd'hui ou qui a fait les malheurs de notre équipe mais le bonheur de la sienne, c'était Marie-Laure Delie. Bravo à elle, elle a marqué deux beaux buts. En revanche, on n'a pas joué notre meilleur match, on s'attendait à autre chose. On n'a pas tenu après le premier but et c'était dur de s'en remettre car on affrontait les favorites. L'impression générale que j'ai est mitigée car on peut mieux jouer. Je pense qu'on peut tirer des enseignements de ce match et jouer différemment.