UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Gunnarsdóttir fière d'être à l'EURO avec l'Islande

L'Islandaise Sara Björk Gunnarsdóttir a parlé à UEFA.com du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA, de sa signification et de ses souvenirs de 2009.

L'Islandaise Sara Björk Gunnarsdóttir
L'Islandaise Sara Björk Gunnarsdóttir ©Sportsfile

L'Islande est le sixième pays le plus petit en termes de population parmi les 54 associations membres de l'UEFA. Et pourtant, pour la deuxième phase finale de suite, son équipe nationale féminine se retrouve parmi l'élite européenne.

Les Islandaises ont perdu leurs trois matches du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2009, le premier tournoi senior auquel cette nation s'est qualifiée. Elles retrouvent la compétition en Suède le 11 juillet contre la Norvège, avant d'affronter l'Allemagne et les Pays-Bas.

La milieu de terrain Sara Björk Gunnarsdóttir était dans le groupe en 2009, elle n'avait que 18 ans. Aujourd'hui, avec plus de 50 sélections au compteur, elle est cadre de l'équipe d'Islande. La joueuse du FC Malmö a parlé à UEFA.com de l'EURO.

UEFA.com : Que cela signifie-t-il pour un petit pays comme l'Islande de disputer une phase finale ?

Sara Björk Gunnarsdóttir : C'est énorme. C'est plutôt cool d'entendre les gens dire : "Comment pouvez-vous participer à ce grand tournoi alors que vous n'avez que 300 000 habitants ?" Ça nous rend fières, ça veut vraiment tout dire pour nous. C'est notre rêve à toutes, c'est énorme.

UEFA.com : Vous êtes dans un groupe difficile avec l'Allemagne.

Gunnarsdóttir : Oui, c'est sûr, l'Allemagne est l'une des équipes les plus fortes et ce sera difficile, mais je pense que si nous sommes bien organisées et que nous défendons bien, nous avons une chance.

UEFA.com : Que pensez-vous de vos autres adversaires, la Norvège et les Pays-Bas ?

Gunnarsdóttir : Nous avons déjà battu la Norvège. C'est une très bonne équipe, c'est certain, mais peu importe notre adversaire, nous nous battons, nous essayons d'obtenir de bons résultats et nous donnons tout. Nous ne pensons pas trop aux adversaires. Nous avons montré que nous pouvions battre la Norvège. Quant aux Pays-Bas, nous n'avons pas souvent joué contre elles, mais il y a de bonnes joueuses. Je pense tout de même que nous avons notre chance.

UEFA.com : Quels souvenirs gardez-vous de la compétition en Finlande, il y a quatre ans ?

Gunnarsdóttir : Nous n'avons pas obtenu de bons résultats, mais c'était génial de participer à notre premier tournoi. Le groupe a hâte de jouer le prochain tournoi car nous voulons montrer que nous pouvons mieux faire qu'au dernier EURO, que nous pouvons aller plus loin.