UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Panico déterminée à profiter de l'EURO

Après quatre participations aux phases finales de l'EURO, l'Italienne Patrizia Panico évoque l'édition suédoise, probablement son dernier tournoi.

Panico déterminée à profiter de l'EURO
Panico déterminée à profiter de l'EURO ©UEFA.com

Très peu de joueuses présentes au Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 peuvent se vanter de posséder l'expérience de l'attaquante italienne Patrizia Panico.

Lors de l'édition suédoise qui se déroule du 10 au 28 juillet, la buteuse de l'ASD Torres CF participe à son cinquième EURO. Panico, qui compte plus de 50 apparitions dans la compétition au cours de laquelle elle a inscrit pas moins de 33 buts en comptant les phases qualificatives, était déjà de la partie en 1997 lorsque les Azzurre avaient atteint la finale pour la deuxième fois de leur histoire avant de s'incliner 2-0 à Oslo contre l'Allemagne, grande puissance du football féminin. 

La joueuse de 38 ans rêve de se hisser à nouveau en finale mais elle sait que cela passe par de grosses prestations contre le Danemark, la Finlande et la Suède dans le Groupe A. "Je suis sûre que, pour moi, ce sera le dernier Championnat d’Europe, mais je ne pense pas qu’il y ait de pression supplémentaire à cause de cela", affirmait à UEFA.com la meilleure buteuse italienne des éliminatoires avec 9 buts. "Les objectifs individuels passent au second plan dans ce genre de compétition. D’abord, on pense au collectif, tout le monde a le même objectif. Le but sera d’être le plus performant possible à chaque match, ensuite on verra le résultat final."

L'expérience accumulée par Panico sera importante pour ses jeunes coéquipières et son entraîneur Antonio Cabrini qui fera ses premiers pas dans la compétition. L'ancien défenseur de la Juventus et champion du monde avec l'Italie en 1982 a succédé à Pietro Ghedin il y a 13 mois et a aidé la sélection féminine à remporter ses dix derniers matches de qualification sans encaisser le moindre but. 

"C’est une équipe nationale qui est très jeune. Même le staff technique est assez nouveau, et assez jeune", rappelait Panico, buteuse lors de la défaite 2-1 contre l'Allemagne il y a quatre ans. 

Cliquez sur la vidéo ci-dessus pour retrouver l'intégralité de l'interview de Panico.