L'Allemagne prend un nouveau départ

Vainqueur de la Suisse, samedi, en éliminatoires de l'EURO 2013, l'Allemagne espère oublier son échec lors de la dernière Coupe du Monde.

Linda Bresonik (à g.) et Fatmire Bajramaj lors de la victoire contre la Suisse
Linda Bresonik (à g.) et Fatmire Bajramaj lors de la victoire contre la Suisse ©osdp

Vainqueur de la Suisse 4-1, samedi à Augsbourg, en éliminatoires du Championant d'Europe féminin de l'UEFA 2013, l'Allemagne espère effacer son échec lors de la dernière Coupe du Monde de la FIFA.

Les joueuses de Silvia Neid, après une phase de groupes terne à domicile, ont été éliminées par le Japon, futur vainqueur, en quarts de finale. Le retour de la meilleure joueuse du championnat allemand, Fatmire Bajramaj (deux buts samedi) a fait du bien à l'équipe.

"La Coupe du Monde, c'est une chose à laquelle nous ne pensons plus", a déclaré le milieu de terrain allemande Simone Laudehr. "C'est très important pour une si jeune équipe. Maintenant, on sait que l'on est bien parties mais on sait que l'on peut aussi progresser."

L'Allemagne a remporté les six derniers titres de champion d'Europe, mais le revers subi à domicile cet été a changé la donne dans les têtes. "Nous ne sommes plus les favorites du championnat d'Europe", a décrété Neid. "La Suède aura l'avantage du terrain et elle sera favorite. Elles ont terminé à la troisième place de la Coupe du Monde. Il y a aussi la France qui a fait quatrième."

L'Allemagne va devoir confirmer ses nouvelles ambitions et sa nouvelle condition d'auto-proclamée ex-super puissance, le 22 octobre, contre la Roumanie, qui s'est imposée samedi 3-0 contre le Kazakhstan. La Suisse affrontera la Roumanie mercredi, puis l'Espagne qui a battu la Turquie 10-1.