Les choses sérieuses commencent pour l'EURO féminin

Les éliminatoires du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA entrent dans le vif du sujet du 17 au 22 septembre. UEFA.com plante le décor.

Les choses sérieuses commencent pour l'EURO féminin
©Getty Images

Les éliminatoires du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA entrent dans le vif du sujet du 17 au 22 septembre. Les vainqueurs des sept groupes et le meilleur deuxième seront qualifiés pour le phase finale, en Suède, rejoints par trois deuxièmes qui seront passés par des barrages.

Groupe 1
La Russie et l'Italie, présentes en quarts de finale de l'EURO 2009, figurent dans ce groupe. L'Italie entame la compétition contre la Bosnie-Herzégovine.

Groupe 2
L'Allemagne a remporté tous ses matches des éliminatoires depuis 1999 et vise un 6e titre, mais elle a reçu un camouflet, l'été dernier en Coupe du Monde à domicile. La Suisse, son premier adversaire, saura-t-elle en profiter ? L'Espagne, championne d'Europe et du monde chez les garçons commence en Turquie.

Groupe 3
L'Islande est en tête après sa victoire 6-0 devant la Bulgarie et joue déjà gros dans un derby avec la Norvège le 17 septembre. Belgique, Hongrie et Irlande du Nord seront les outsiders.

Groupe 4
La France, révélation du Mondial, s'est imposée 5-0 sur Israël pour se premier match et rendra visite, le jeudi suivant, à la République d'Irlande. Le Pays de Galles et l'Écosse figurent aussi dans ce groupe.

Groupe 5
Deux équipes présentes dans la phase finale 2009, la Finlande et l'Ukraine, devraient lutter pour la première place. Un seul match en septembre, entre l'Ukraine et l'Estonie, qui a déjà perdu 2-1 contre le Belarus.

Groupe 6
L'Angleterre a battu les Pays-Bas en demi-finales en 2009 et les deux formations se retrouvent ici. Elles affrontent toutes les deux la Serbie ce mois-ci.

Groupe 7
Le Danemark, éliminé au premier tour de la dernière Coupe du Monde, en Allemagne, commence en Arménie, passée par le tour de qualification. L'Ancienne République yougoslave de Macédoine et le Portugal figurent dans ce groupe, mais les Danoises devront surtout se méfier de la République tchèque, qui rencontre l'Autriche à Vocklabruck le 17 septembre.

Haut