Les Françaises "poussives" mais Bini satisfait

Le sélectionneur de la France Bruno Bini a trouvé que son équipe avait joué "moyennement" malgré la victoire 5-0 à Israël en éliminatoires.

La capitaine française Sandrine Soubeyrand (à g.) contre l'Israélienne Or Erez
©Israel Football Association

Le sélectionneur de l'équipe de France Bruno Bini a trouvé que son équipe avait joué "moyennement" alors que ses filles ont commencé les éliminatoires du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 par s'imposer 5-0 à Israël dans le Groupe 4.

Pour leur premier match de compétition depuis leur défaite en match de la troisième place de la Coupe du Monde féminine de la FIFA au mois de juillet, les Bleues ont rapidement pris l'avantage au stade Nes-Ziona quand la capitaine Oshrat Eni déviait le corner de Louisa Necib dans ses propres filets après cinq minutes de jeu.

L'équipe de Meir Nachmias ne baissait pour autant pas les bras mais succombait à la pression française dans les 27 dernières minutes, avec notamment l'arrière latérale Sonia Bompastor à l'origine de trois des quatre autres buts des Bleues. Corine Franco, les remplaçantes Camille Abily et Eugénie Le Sommer, et Marie-Laure Delie ne laissaient aucune chance aux Israéliennes.

Cependant, cette victoire n'a pas totalement convaincu Bini, dont l'équipe a atteint les quarts de finale du dernier EURO féminin. "Il y a eu deux matches", explique-t-il sur le site de la Fédération française. "En première période, on a été un peu poussifs, il nous a manqué du punch. C'est une petite alerte. Les rentrées ensuite de Camille et Eugénie nous ont apporté plus de vivacité. Il faut retenir que l'on s'est un peu fait peur sur le jeu en première période, en revanche la deuxième période est satisfaisante avec des buts. Vous savez, quand on joue moyennement et qu'on gagne 5-0, elle est pas mal partie notre histoire."

Les Françaises retrouvent la compétition dès jeudi, en déplacement en République d'Irlande alors qu'Israël recevra l'Écosse le 12 octobre. L'autre pays du groupe, le Pays de Galles, accueille l'Irlande samedi.

Haut