UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

La Finlande écarte le Danemark

Finlande - Danemark 2-1
Pour sa première phase finale, la Finlande jouera les demies après avoir battu le Danemark.

Pete Sanderson au Bloomfield Road

Pour sa première phase finale, la Finlande jouera les demies après avoir battu le Danemark lors de son dernier match de la phase de groupes de l'EURO 2005, samedi.

Défense de fer
Laura Kalmari plaçait les Finlandaises sur orbite dès la sixième minute en marquant après avoir profité d'une erreur défensive. Peu après, une puissante reprise de la tête d'Heidi Kackur provoquait le délire des 500 supporteurs finlandais qui avaient fait le déplacement. Le Danemark répliquait par Cathrine Passke Sørensen mais la solide défense adverse refusait de plier sous la pression danoise alors qu'elle tenait sa qualification pour les demi-finales.

Défense de fer
Le Danemark, qui commençait la rencontre en sachant qu'un point lui ouvrirait les portes du prochain tour, changeait deux joueuses dans l'équipe qui avait battu l'Angleterre : les arrières latérales Mie Olsen et Dalum Jensen prenaient la place de Bettina Falk et Mariann Knudsen. Après une prestation défensive impressionnante lors du match nul et vierge contre la Suède, la Finlande renforçait son milieu de terrain. Jessica Thorn remplaçait Minna Mustonen sur le flanc droit et cherchait à obtenir une victoire qui pourrait offrirait une place inattendue en demi-finale, en attendant un résultat décisif entre l'Angleterre et la Suède à Ewood Park.

Un statut d'outsider
Michael Käld, le sélectionneur finlandais, avait prévenu son équipe qu'il serait fou de se ruer en attaque dès le coup d'envoi mais ses joueuses n'en tenaient visiblement pas compte puisqu'elles poussaient pour prendre deux buts d'avance. Le premier survenait à la sixième minute sur une erreur défensive adverse. La tentative de dégagement de Gitte Andersen échouait dans les pieds de l'attaquante finlandaise Kalmari qui s'échappait avant de tromper sans effort Tine Cederkist.

Deuxième but
Le Danemark, qui a largement battu la Finlande lors de leur dernière confrontation directe, se remettait à peine du premier but de Kalmari qu'il en encaissait un second. Kackur s'élevait plus haut que la statique défense danoise sur un coup franc de la droite d'Anne Mäkinen pour placer une puissante reprise de la tête hors de portée de Cederkist.

Exploit de Kunnas
Il était difficile de prendre en défaut les Finlandaises, tant leur défense paraîssait calme, leur milieu menaçant et leur attaque capable de tromper la vigilance de la défense danoise en toute occasion. Le Danemark se procurait finalement sa première occasion franche à la 12e minute. Le ballon échouait sur l'aile droite et permettait à l'ailier Johanna Rasmussen d'influer réellement sur le jeu pour la première fois, en servant dans un fauteuil Merete Pedersen, dont la tête monumentale était claquée au-dessus de la barre par l'impressionnante Satu Kunnas.

Pas de troisième but
La Finlande avait toujours la maîtrise sur le jeu et Thorn justifiait son retour dans l'équipe en multipliant les débordements magnifiques sur le côté droit. Kalmari était privée d'un deuxième but personnel après un arrêt de Cederkist. Mais à l'approche de la mi-temps, le Danemark commençait à presser, et Kunnas devait s'interposer avec brio devant Pedersen.

But de Sørensen
La réduction du score du Danemark s'annonçait presque inévitable et la défense finlandaise pliait à quelques secondes seulement de la pause lorsqu'une frappe lointaine de Johansen était déviée dans le but par Sørensen après une tentative repoussée de Jessica Julin. C'était le moment opportun pour marquer pour les Danoises qui n'avaient besoin que d'un but pour se qualifier. Elles passaient alors toute la seconde période à pousser sur la cage adverse pour obtenir cette égalisation cruciale.

Tête de Pedersen
La puissance aérienne de Sørensen semblait être leur meilleur atout pour marquer. L'attaquante manquait une occasion en or de remettre les deux équipes à égalité à la 65e minute, lorsqu'elle envoyait une reprise de la tête quelques centimètres au-dessus de la transversale. Alors que la rencontre s'équilibrait, la Finlande aurait pu sceller sa victoire à la 73e minute mais la frappe lobée de Mäkinen était renvoyée par la barre. Malgré un dernier pressing du Danemark, c'est la Finlande qui assurait sa place en demi-finales.