Les Lyonnaises rugissent encore !

Les Lyonnaises sont championnes d’Europe pour la 4e fois de leur histoire après avoir battu Paris aux tirs au but au Cardiff City Stadium.

    • Les Lyonnaises remportent leur quatrième titre de championnes d'Europe, un record
    • Sarah Bouhaddi a marqué le penalty de la victoire juste après l'échec de Katarzyna Kiedrzynek, son homologue
    • La capitaine parisienne Cruz et la Norvégienne de Lyon Hegerberg se sont procuré les meilleures occasions
    • Les deux gardiennes ont tiré les dernières, Bouhaddi offrant le titre à Lyon
    • 22433 personnes ont assisté à la rencontre à Cardiff
    • Paris ne disputera pas l'Europe la saison prochaine

Lyon réalise le triplé ce soir après ses victoire au Championnat et en Coupe de France et égale le record de victoires de Francfort. Sur le terrain, il n’y avait pas de surprise ni d’un côté ni de l’autre avec la présence notamment d’Alex Morgan dès le coup d’envoi. Remise de sa blessure aux ischio-jambiers, l’Américaine rechutait cependant et devait céder sa place à Elodie Thomis. Elle n’aura joué que 23 minutes dans son dernier match avec l'OL.

Côté parisien, Laure Boulleau et Laura Georges débutaient sur le banc alors que Sabrina Delannoy était titulaire pour le dernier match de sa carrière. Ce sont ses coéquipières qui exerçaient les premières la pression sur le but lyonnais mais Marie-Laure Delie était un peu trop courte et était devancée par Sarah Bouhaddi.

Delie justement était trop esseulée en pointe de l’attaque pour apporter le danger, sauf sur quelques tirs lointains. Cristiane aussi tentait de loin et la tête de Formiga n'était pas assez appuyée. À la 33e minute, l'attaquante française était enfin épaulée par sa capitaine Shirley Cruz. Lancée sur la gauche, la Costaricienne préférait tenter sa chance en repiquant au centre et en tentant la frappe enroulée pas assez puissante. Sarah Bouhaddi se couchait bien, mais relâchait le ballon, obligeant Wendie Renard à dégager en catastrophe. C’était la meilleure occasion de la première période.

Les expérimentées Lyonnaises (6 finales) avaient été les premières à tirer au but de Katarzyna Kiedrzynek, mais Amel Majri – excellente au milieu de terrain – dévissait sa frappe avant de buteur sur la Polonaise d’une frappe en pivot.

Au retour des vestiaires, les filles de Patrice Lair, le coach aux deux titres avec l’OL avant de partir pour le PSG, subissaient la pression lyonnaise. Ada Hegerberg était à deux doigts de donner l’avantage aux Lyonnaises, mais butait sur la gardienne polonaise du PSG puis ratait inexplicablement sa frappe au rebond.

La rencontre avait du mal à se débrider, les occasions se faisant plus rares que les fautes. Dzsenifer Marozsán tentait bien sa chance de loin après l’heure de jeu, mais la gardienne captait parfaitement, et à 10 minutes de la fin, une frappe d’Eugénie Le Sommer frôlait la barre transversale. De l’autre côté, Delie était sublimement lancée en plein axe, mais l’internationale qui jouera l’EURO cet été avec la France ne cadrait pas !

Les 30 minutes supplémentaires n’apportaient pas davantage de solutions, ne serait-ce que d’autres tirs de l’extérieur de la surface que la Parisienne Kiedrzynek repoussait ou qui passaient au-dessus. Et donc la finale, comme celle de la Coupe de France deux semaines plus tôt, devait se décider aux tirs au but.

Après un combat intense de 120 minutes, ça se jouait sur le 14e tir entre les deux gardiennes ! Kiedrzynek ratait son tir, Bouhaddi ne tremblait pas et offrait à Lyon son 4e titre de championnes d'Europe.

Haut