Wolfsburg - Lyon : tout sur la finale

Trois ans après que les débutantes de Wolfsburg ont détrôné Lyon en finale de l'édition 2013, les deux clubs se retrouvent en finale le 26 mai à Reggio d'Émilie.

Wolfsburg et Lyon avant la finale 2013
Wolfsburg et Lyon avant la finale 2013 ©Domenic Aquilina

Wolfsburg ou Lyon remportera sa troisième UEFA Women's Champions League lors de la seconde finale entre les deux clubs le 26 mai à Reggio d'Émilie.

Antécédents
• Les deux clubs se sont rencontrés lors de la finale 2013 à Stamford Bridge, remportée 1-0 par les débutantes de Wolfsburg pour anéantir les espoirs lyonnais d'un troisième titre consécutif sans précédent.

• Martina Müller marquait le seul but du match sur penalty à la 73e minute.

• L'équipe de Wolfsburg : Vetterlein ; Wensing, Henning, Hartmann, Popp ; Blässe, Kessler, Goessling, Müller ; Jakabfi (Magull 78e), Pohlers (Omilade 82e).

• L'équipe de Lyon : Bouhaddi ; Petit, Georges, Renard, Bompastor ; Henry, Necib, Abily (Le Sommer 67e) ; Thomis, Schelin, Rapinoe (Dickenmann 46e, Majri 89e).

• Sur cette équipe de Wolfsburg, Luisa Wensing, Alexandra Popp, Anna Blässe, Lena Goessling et Zsanett Jakabfi figurent encore dans l'effectif, tandis que Lara Dickenmann est arrivée en provenance de Lyon à l'été 2015.

• Sur cette équipe de Lyon, Sarah Bouhaddi, Corine Petit, Wendie Renard, Amandine Henry, Louisa Necib, Camilly Abily, Élodie Thomis, Lotta Schelin, Amel Majri et Eugénie Le Sommer figurent encore dans l'effectif.

 Les joueuses de Wolfsburg Babett Peter et Isabel Kerschowski figuraient dans l'équipe du Turbine Potsdam qui battait Lyon 7-6 aux tirs au but après un match nul 0-0 lors de la finale 2010, toutes deux réussissant leur tentative aux tirs au but. Elles évoluaient également dans l'équipe défaite par Lyon l'année suivante.

Repères
Cinq clubs allemands – FFC Frankfurt (2002, 2006, 2008, 2015), Turbine Potsdam (2005, 2010), Duisburg (2009) et Wolfsburg (2013, 2014) – ont remporté le titre, avec un seul club victorieux pour les autres nations primées : Umeå pour la Suède (2003, 2004), Lyon pour la France (2011, 2012) et Arsenal pour l'Angleterre (2007).

• Il s'agit de la neuvième finale consécutive (et la 13e en tout) avec au moins un représentant allemand.

Wolfsburg win 2014 final thriller
Wolfsburg win 2014 final thriller

• Lyon ou Wolfsburg deviendra le premier triple vainqueur de l'ère UEFA Women's Champions League depuis 2009/10 ; les deux clubs sont déjà les seuls multiples vainqueurs depuis la refonte de la compétition.

• Depuis cette refonte, six des sept finales ont été un duel franco-allemand (contre aucune en huit finales de la Coupe féminine de l'UEFA :

2010 : Turbine Potsdam (GER) 0-0, 7-6 t.a.b. Lyon (FRA), Getafe
2011 : Lyon (FRA) 2-0 Turbine Potsdam (GER), Fulham
2012 : Lyon (FRA) 2-0 FFC Frankfurt (GER), Munich
2013 : Wolfsburg (GER) 1-0 Lyon (FRA), Chelsea
2014 : Wolfsburg (GER) 4-3 Tyresö (SWE), Lisbonne
2015 : FFC Frankfurt (GER) 2-1 Paris Saint-Germain (FRA), Berlin
2016 : Wolfsburg (GER) - Lyon (FRA), Reggio d'Émilie

• Il s'agit de la sixième finale avec un représentant français, dont Lyon pour la cinquième fois. Battues par Potsdam en 2010, les Lyonnaises battaient la même équipe un an plus tard, gagnaient contre Francfort en 2012 puis perdaient face à Wolfsburg l'année suivante. Paris en 2015 était l'autre finaliste français.

Luisa Wensing et Alex Popp ont participé aux deux triomphes de Wolfsburg
Luisa Wensing et Alex Popp ont participé aux deux triomphes de Wolfsburg©Sportsfile

Sur les équipes
Wolfsburg
• Dickenmann et Élise Bussaglia ont rejoint Wolfsburg en provenance de Lyon l'été dernier. Dickenmann était à Lyon entre 2009 et 2015 et y a remporté six titres de champion et deux UEFA Women's Champions Leagues ; Bussaglia est arrivée en Allemagne en 2015 après trois titres de champion de France avec les Lyonnaises.

• Popp, qui a remporté le titre européen avec Duisburg en 2009 et Wolfsburg en 2013 et 2014, pourrait égaler le record de quatre victoires en finale détenu par ses anciennes coéquipières Conny Pohlers et Viola Odebrecht.

• Le total de deux victoires en finale européenne de Dickenmann est partagé par trois coéquipières de Popp titrées avec Wolfsburg en 2013 et 2014 : Wensing, Blässe et Goessling. Ralf Kellermann était également l'entraîneur lors de ces triomphes (et pourrait devenir le premier tacticien titré trois fois) tandis que Nadine Kessler, qui a débuté la saison dans l'effectif du club, a pris sa retraite pour cause de blessure depuis.

Babett Peter a aidé Potsdam à battre Lyon en in 2010
Babett Peter a aidé Potsdam à battre Lyon en in 2010©Sportsfile

• Les autres anciens vainqueurs dans l'effectif de Wolfsburg : Jakabfi (2013), Almuth Schult (2014), Stephanie Bunte (2014), Nilla Fischer (2014), Verena Faisst (2014), Peter (Potsdam 2010) et Kerschowski (Potsdam 2010).

• Wolfsburg est la seule équipe à l'avoir emporté lors de ses deux premières participations à la finale de cette compétition et pourrait porter cette série à trois à Reggio d'Émilie. Aucun club n'a précédemment gagné le titre trois fois en quatre ans.

• Synne Jensen et Caroline Graham Hansen (même si elle devrait manquer la finale pour cause de blessure) pourraient devenir les premières joueuses norvégiennes à remporter une finale dans cette compétition.

• Ewa Pajor pourrait devenir la première joueuse polonaise à gagner une finale dans cette compétition.

• Wolfsburg a disputé son premier match de compétition en Italie lors des quarts de finale lorsque les Allemandes l'emportaient 3-0 à Brescia pour égaler leur victoire à domicile à l'aller la semaine précédente.

Watch: Lyon win 2012 final
Watch: Lyon win 2012 final

Lyon
• Lyon dispute sa cinquième finale, à une longueur du record de Francfort. Si les Lyonnaises perdent, elles égaleront le record d'Umeå, battu trois fois en finale.

• Parmi les joueuses victorieuses deux fois avec Lyon en finale, Bouhaddi, Petit, Renard, Henry, Necib, Abily, Schelin et Le Sommer figurent encore dans l'effectif.

• Bouhaddi, Petit, Renard, Henry et Necib ont disputé les quatre finales de Lyon entre 2010 et 2013.

• Les autres précédents vainqueurs dans l'effectif de Lyon sont Élodie Thomis (2011) et Corine Petit (2012).

• Ada Hegerberg a inscrit 12 buts dans la compétition cette saison, à deux longueurs du record actuellement partagé par Pohlers (Potsdam, 2004/05), Margrét Lára Vidarsdóttir (Valur Reykjavík, 2008/09) et Célia Šašić (Frankfurt, 2014/15).

• En demi-finale aller, Abily est devenue la première joueuse à signer 50 victoires en compétition de clubs féminine de l'UEFA, un record désormais passé à 51. AU retour, Necib a également atteint son 50e succès.

Lyon's first victory: 2011
Lyon's first victory: 2011

• En marquant à l'aller et au retour en demi-finale, Lotta Schelin a inscrit ses 40e et 41e buts européens pour Lyon, égalant puis battant le record pour un club dans la compétition établi par la joueuse de Neulengbach Nina Burger. Schelin a également dépassé Hanna Ljungberg en tant que joueuse suédoise la plus prolifique en rencontres de clubs féminines de l'UEFA.

• Le troisième but de Lyon en demi-finale aller lui a permis de devenir le premier club à atteindre 250 buts dans cette compétition (total de 255 réalisations en 69 rencontres, pour 26 buts encaissés seulement).

• Une victoire serait la 54e de Lyon en Europe, égalant ainsi le record de Francfort.

• La finale sera le 70e match européen de Lyon, seuls Arsenal (79) et Francfort (78) en ont joué plus.

• Hegerberg pourrait devenir la première joueuse norvégienne à remporter une finale dans cette compétition.

• Lyon dispute son quatrième match de compétition en Italie. En quarts de finale 2008/09, les Lyonnaises l'emportaient 5-0 à Vérone et elles s'inclinaient 1-0 à Torres un an plus tard au même stade après l'avoir emporté 3-0 à domicile. En 16es de finale 2014/15, elles s'imposaient 5-0 à Brescia à l'aller.

Haut