Lyon cartonne, Paris tâtonne

Alors que l'OL a passé neuf buts à Prague, le Paris Saint-Germain a été accroché par le Barça en terre espagnole. Le point complet.

Tessa Wullaert (à gauche) célèbre l'ouverture du score pour Wolfsburg
Tessa Wullaert (à gauche) célèbre l'ouverture du score pour Wolfsburg ©Getty Images

Le programme

Quarts de finale (23-30 mars)
Wolfsburg (GER) 3-0 Brescia (ITA)
FFC Frankfurt (GER, tenant) - Rosengård (SWE)
Lyon (FRA) 9-1 Slavia Prague (CZE)
Barcelone (ESP) 0-0 Paris Saint-Germain (FRA)

Demi-finales (23/24 avril et 30 avril/1er mai)
1
Lyon ou Slavia - Barcelone ou Paris
2
Wolfsburg ou Brescia - Francfort ou Rosengård

Finale (26 mai, Stadio Città del Tricolore, Reggio d'Émilie)
Vainqueur demi-finale 2 - Vainqueur demi-finale 1

Rosengård 0-1 Francfort
Le championnes en titre ont fait un bon pas vers les demi-finales en s'imposant en Suède sur un but de Dzenifer Maroszan. La joueuse allemande a transformé un penalty dans les 20 dernières minutes pour offrir la victoire à son club.

Barcelone 0-0 Paris Saint-Germain
Devant 8 369 spectateurs au Mini Estadi, Barcelone a résisté à Paris, promettant un retour à suspense. Cristiane a eu la plus belle occasion pour les Françaises.

Lyon 9-1 Slavia
Les Pragoises ont craqué après 19 minutes au Parc OL, tandis que que superbes buts ont été marqués par Louisa Nécib (frappe de 25 m), Eugénie Le Sommer (festival dans la surface) et Camille Abily (bicyclette).

Wolfsburg 3-0 Brescia
Les Allemandes ont pris une belle option sur les quarts de finale en s'imposant en Italie, malgré la blessure à l'échauffement de Nilla Fischer. Tessa Wullaert a ouvert le score de loin. Lara Dickenmann servait Alexandra Popp pour le 2-0. Caroline Graham Hansen a profité d'une erreur défensive de Brescia pour marquer le troisième.

Haut