Des quarts pour les grandes

Wolfsburg, Francfort, Lyon et Paris peuvent-ils nous offrir des demi-finales 100% françaises et allemandes ? Présentation.

Paris à l'entraînement avant d'affronter Barcelone
Paris à l'entraînement avant d'affronter Barcelone ©Abbas Zahidi

Quarts de finale (23-30 mars)
Wolfsburg (GER) - Brescia (ITA)
FFC Frankfurt (GER, tenant) - Rosengård (SWE)
Lyon (FRA) - Slavia Prague (CZE)
Barcelone (ESP) - Paris Saint-Germain (FRA)

Demi-finales (23/24 avril et 30 avril/1er mai)
1
Lyon ou Slavia - Barcelone ou Paris
2
Wolfsburg ou Brescia - Francfort ou Rosengård

Finale (26 mai, Stadio Città del Tricolore, Reggio d'Émilie)
Vainqueur demi-finale 2 - Vainqueur demi-finale 1

Premier quart pour Brescia
Premier quart pour Brescia©Jacopo Beccalossi

Les matches :
Wolfsburg - Brescia

Quatrième quart de finale pour Wolfsburg en quatre saisons. Les vainqueurs 2013 et 2014 sont favorites face à Brescia. Les Italiennes sont présentes pour la première fois à ce stade de la compétition.

Joueuse à suivre : Caroline Graham Hansen (Wolfsburg) – La Norvégienne de 21 ans, qui a raté le début de la saison, est la révélation de l'année

Rosengård - Francfort
Déjà assurées de jouer la compétition la saison prochaine, les championnes de Suède présentent une équipe très renouvelée. Erica Ekelund, Olivia Olofsson, Gaëlle Enganamouit, Sofia Lundgren, Lieke Martens, Ella Masar, Erin McLeod et Katrin Schmidt remplacent Josée Bélanger, Malin Gunnarsson, Sofia Hagman, Rebecka Holm, Kathrin Längert, Nathalie Persson, Line Røddik et Kirsten van de Ven qui sont parties.

Francfort a bien commencé 2016, mais s'est incliné dimanche à dix à Wolfsburg. Depuis les 8es, Matt Ross est le nouvel entraîneur, à la place de Colin Bell, il redoute Marta, bien entendu. "Elle peut faire la décision seule", dit-il.

Joueuse à suivre : Mandy Islacker (Francfort) – La buteuse décisive de la dernière finale a confirmé cette saison et pris de l'ampleur après le départ de Célia Šašić.

Le Slavia se rend à Lyon
Le Slavia se rend à Lyon©Pavel Jiřík

Lyon - Slavia Prague
Lyon a remporté les six quarts de finale qu'il a disputés et accueille le Slavia au Stade de Lyon. Les Fenottes sont leaders du Championnat de France avec une belle marge.

Le Slavia, qui rejoint le Sparta Prague, seule équipe tchèque à avoir joué les quarts en 2005/06, a remporté tous ses matches en 2016, mais Lyon est favori.

Joueuse à suivre : Ada Hegerberg (Lyon) – La Norvégienne a marqué des doublés à chaque match européen cette saison.

Barcelone - Paris Saint-Germain
Si Barcelone est favori chez les garçons, c'est en oustider qu'il se présente chez les filles. Dans sa première saison professionnelle, l'équipe catalane est deuxième du championnat, derrière l'Athletic Club.

Paris est à distance de Lyon au championnat et s'est assuré les services de Kenza Dali et Rosana. Les joueuses de Farid Benstiti visent une nouvelle finale.

Joueuse à suivre : Anja Mittag (Paris) – La meilleure buteuse de l'Histoire de la compétition n'est qu'à une unité des 50 buts.

Haut