Pěničková et le Slavia ravis d'affronter Lyon

La capitaine du Slavia Blanka Pěničková se réjouit d'affronter Lyon en quarts de finale. "Une chance", qu'elle ne pensait pas avoir.

L'équipe du Slavia se prépare à affronter Lyon
L'équipe du Slavia se prépare à affronter Lyon ©Pavel Jiřík

"J'aurais du mal à trouver les mots pour dire combien nous sommes pressées de disputer ce match. On va jouer contre la meilleure équipe en Europe, voire au monde."

Voilà comment la capitaine du Slavia Prague Blanka Pěničková résumait ses impressions après le tirage au sort des quarts de finale de l'UEFA Women's Champions League.

Il faut dire qu'elle a été consultante pour la télévision tchèque lors de la dernière Coupe du Monde féminine de la FIFA, commentant les actions de plusieurs internationales lyonnaises. "Jamais je n'aurais pensé un jour jouer contre ces filles", déclare-t-elle.

Pour autant, elle s'est préparée, ainsi que ses coéquipières, à donner le meilleur. Les joueuses d'Anton Mišovec ont fait un stage aux îles Canaries, remporté des victoires en amical qui sont probantes : 5-2 contre l'USV Jena, 7-4 contre Ferencváros et 3-2 contre Medyk Konin.

Ensuite, elles ont atteint la finale de la Coupe de République tchèque en battant 3-1 l'équipe de Slovácko et elles ont repris le championnat par une autre victoire, 6-0 sur le Bohemians Praha, avant de battre à nouveau Slovácko 5-0 pour rester à égalité en tête avec le Sparta Prague.

La milieu du Slavia Jitka Chlastáková a déjà joué pour le Sparta contre Lyon en 2011. "Pas vraiment un bon souvenir, on s'était incliné dans les deux matches sur le score de 6-0", se souvient-elle. "Mais cette fois, ce sera différent, et on espère rester en course après l'aller. On ne joue pas tous les jours un quart de finale de Champions League."

Haut