Trois reines pour un sacre

Dix-huit journalistes vont élire la Meilleure joueuse d'Europe de l'UEFA parmi Amandine Henry, Dzsenifer Marozsán et Célia Šašić.

Les trois finalistes sont connues
Les trois finalistes sont connues ©UEFA.com

Le 27 août, dans le cadre du tirage au sort de la phase de groupes de l'UEFA Champions League, à Monaco, 18 journalistes spécialisés dans le football féminin éliront la Meilleure joueuse d'Europe de l'UEFA pour la saison 2014/15.

La liste des 11 finalistes a été établie par les entraîneurs des équipes qui ont disputé les quarts de finale de l'UEFA Women's Champions League 2014/15 et par les sélectionneurs des huit formations européennes présentes à la Coupe du monde féminine de la FIFA. Après un premier vote, trois nommées se sont démarquées : Amandine Henry, Dzsenifer Marozsán et Célia Šašić. UEFA.com examine les trois joueuses qui rêvent de succéder à Nadine Kessler et Nadine Angerer.

©Getty Images

Amandine Henry (milieu de terrain, Olympique Lyonnais/FRA)
25 ans
45 sélections
Place en 2014 : –
Place en 2013 : –

• Henry ne fait peut-être pas les gros titres de l'attaque lyonnaise comme Lotta Schelin ou Louisa Nécib, mais elle a néanmoins grandement contribué à l'essor de son équipe ces huit dernières années, dominant le milieu de terrain par sa ténacité et un flair remarquable pour une joueuse à la vocation défensive.

• Depuis son arrivée à Lyon, il y a huit saisons, Henry a aidé l'équipe à remporter le championnat français chaque année et a influencé autant que ses coéquipières la défaite européenne du Paris Saint-Germain la saison passée.

• Rappelée dans la sélection française après une longue absence en 2013, Henry a remporté le Ballon d'argent en tant que deuxième meilleure joueuse lors de la Coupe du Monde féminine derrière l'Américaine Carli Lloyd et a été nommée à deux reprises joueuse du match dans les victoires contre le Mexique (où elle a marqué un but époustouflant) et la Corée du Sud.

"Elle dirige cette équipe. C'est une professionnelle dotée d'un excellent état d'esprit. Elle ajoute une dimension plus offensive exceptionnelle. Et elle veut rattraper le temps perdu."
Philippe Bergeroo, sélectionneur de la France

©Sportsfile

©UEFA.com

Dzsenifer Marozsán (milieu de terrain, FFC Frankfurt/GER)
Âge : 28 ans
Sélections : 53
Place dans le vote 2014 : –
Place dans le vote 2013 : –

• La fille de l'ancien international hongrois János Marozsán avait 14 ans à ses débuts en championnat d'Allemagne pour Sarrebrück.

• En 2014/15 elle a donné pour Francfort le but décisif en finale de l'UEFA Women's Champions League contre Paris à Berlin.

• Marozsán a été fantastique à la Coupe du Monde, marquant notamment un but spectaculaire lors de la victoire 4-1 contre la Suède.

Ce qu'ils en disent :
"C'est l'un des grands talents, ici en Allemagne. Elle est parfaite techniquement, elle a une bonne frappe et est parfaite dans le dernier geste."
Kerstin Garefrekes, capitaine de Francfort

©Sportsfile

Célia Šašić (attaquante, FFC Frankfurt/GER/retraitée)
27 ans
111 sélections
Place en 2014 : –
Place en 2013 : 8e

• Pas évident d'arrêter quand on occupe encore le haut du tableau, pourtant c'est ce qu'a fait Šašić le mois dernier en annonçant sa retraite, elle qui est la meilleure buteuse de la Frauen Bundesliga, de l'UEFA Women's Champions League et de la Coupe du Monde féminine de la FIFA, grâce aux 49 buts marqués en 41 matches de compétition avec son équipe et sa sélection en 2014/15.

• Son but d'ouverture en finale de l'UEFA Women's Champions League avec Francfort contre Paris était son 14e du tournoi, égalant le record de la compétition.

• Fêtant sa 100e sélection et deux fois buteuse à Wembley dans un match amical remporté par l'Allemagne plus tôt dans la saison, Šašić remporte le Soulier d'Or de la Coupe du Monde 2015 avec six buts et une passe décisive au Canada, dont un coup du chapeau contre la Côte d'Ivoire, deux buts dans la victoire 4-1 contre la Suède et l'égalisation capitale sur un tir au but en quart de finale contre la France.

"Célia est une attaquante qui aime marquer mais qui effectue aussi un gros travail défensif. Sa détermination à se donner toujours à 100 % pour l'équipe est une grande qualité."
Colin Bell, entraîneur de Francfort

Haut