Kellermann objectif en tête

Premier coach de club à remporter le titre d'Entraîneur FIFA féminin, Ralf Kellermann n'oublie pas l'objectif de Wolfsburg.

Les réactions des deux entraîneurs, Tony Gustavsson et Ralf Kellermann après la victoire de Wolfsburg sur Tyresö en finale.

Certes, Ralf Kellermann a été désigné Entraîneur FIFA de l'année pour le football féminin, mais son objectif est véritablement de remporter un troisième trophée consécutif de l'UEFA Women's Champions League avec le VfL Wolfsburg qui affrontera le FC Rosengård en quarts de finale.

Kellermann a mené les filles de Wolfsburg vers un deuxième sacre européen consécutif et un nouveau titre en Frauen Bundesliga la saison dernière, ce qui lui a valu de remporter cette distinction juste devant Maren Meinert (Allemagne M19) et la Japonaise Norio Sasaki. C'est la prmeière fois qu'un entraîneur de club remporte ce trophée. "C'est un moment exceptionnel de recevoir ce trophée. J'ai beaucoup de gens à remercier. Recevoir un titre individuel dans un sport collectif. C'est pour toute l'équipe", a indiqué Kellermann, deuxième en 2013. Mais il est focalisé sur l'avenir.

"On va affronter la meilleure équipe de Suède qui a survolé son championnat", a déclaré le coach de 46 ans à UEFA.com. "Des joueuses comme Marta, Anja Mittag, Ramona Bachmann, c'est une grande équipe, et on va jouer le retour à l'extérieur sur un terrain synthétique."

"C'est un avantage pour Rosengård de jouer le retour à la maison, sur leur terrain, mais on peut s'entraîner sur un synthétique à Wolfsburg, alors les filles seront préparées."

Kellermann, dont l'équipe est invaincue en 22 matches européens sur trois saisons et qui est en tête du championnat allemand, a ajouté : "Si on veut jouer la Champions League et faire nos preuves, alors il faut rencontrer les meilleures équipes. Si on veut aller en finale, il faudra battre Rosengård."

Kessler titrée
Kessler titrée

Si Wolfsburg élimine les Suédoises, il faudra alors affronter le Paris Saint-Germain ou le Glasgow City FC en demi-finale. "J'ai beaucoup de respect pour tous les quart de finalistes, mais je crois que Paris va passer. Cela peut être notre prochain grand match. Il faudra encore jouer le retour à l'extérieur", a conclu Kellermann.

"Cela va être difficile pour nous d'atteindre les demi-finales, mais jouer contre Paris serait un autre match passionnant."

Haut