Wolfsburg, son parcours jusqu'en finale

Le VfL Wolfsburg a remporté une seconde finale en autant de tentatives. Ralf Kellermann est revenu sur cette campagne.

Wolfsbourg n'a toujours pas perdu la moindre double confrontation européenne
Wolfsbourg n'a toujours pas perdu la moindre double confrontation européenne ©UEFA.com

Le VfL Wolfsburg a remporté une seconde finale en autant de tentatives. Ralf Kellermann est revenu sur cette campagne.

16es de finale : Pärnu JK 14-0 (e), 13-0 (d), tot. 27-0
Je tiens à souligner que nous avons été pris très au sérieux cette saison face à de nombreux adversaires de qualité, mais avec un score de 27-0, ce premier tour n'était peut-être du niveau habituel de la Champions League.

8es de finale : FCR Malmö 2-1 (e), 3-1 (d), tot. 5-2
Cette confrontation face à Malmö avait des allures de demi-finale. Nous avons gagné par deux buts d'écart au retour, mais nous aurions très bien pu perdre sur ce même score. Malmö a livré une très belle performance. Pour nous, c'était très important de montrer que nous savions répondre présents lors de rencontres difficiles face à des équipes de qualité.

Quarts de finale : FC Barcelona 3-0 (d), 2-0 (e), tot. 5-0
Au match aller, nous les avons prises à la gorge pour les empêcher de pratiquer leur jeu de passes habituel.

Demi-finales : 1. FFC Turbine Potsdam 0-0 (e), 4-2 (d), tot. 4-2
Ces deux rencontres face à Potsdam ont fait énormément de bien à l'image du football féminin. Quand je vois que nous avons attiré plus de 10 000 spectateurs pour le match retour au stade de l'équipe féminine, cela me remplit de fierté. Les deux équipes ont pratiqué un football de grande qualité, digne d'une demi-finale de Champions League.

Finale : Tyresö FF 4-3 (Lisbonne)
En première période, nous n'avons pas montré ce dont nous étions capables, et Tyresö a affiché de grandes qualités, une grande qualité individuelle. Quand je vois le but inscrit par Marta, il y a une vraie qualité. Sur le premier but, nous avons perdu le ballon dans une zone dangereuse, c'est quelque chose qui ne devrait pas arriver. Une minute plus tard, il y a eu un trois contre deux, et on ne devrait pas encaisser des buts comme ça. En première période, nous n'avons pas joué comme nous le souhaitions, mais au finale ce score nous va très bien !

Sur la campagne
L'année dernière, le club découvrait pas mal de choses, même si certaines de nos joueuses avaient déjà remporté cette compétition avec d'autres clubs. Remporter le trophée face aux grandes favorites de l'Olympique Lyonnais nous a donné envie de revivre cela. Nous ne nous sommes pas dit "ça y est, ça c'est fait", mais plutôt "rendez-vous le 22 mai prochain".

Haut