Goessling et Wolfsburg vers de nouveaux sommets

En dix ans de carrière, le palmarès de Lena Goessling était vide de trophées majeurs. En quelques mois, elle a remporté les titres les plus prestigieux dont une joueuse puisse rêver.

En dix ans de carrière, le palmarès de Lena Goessling était vide de trophées majeurs jusqu'à cet été. En quelques mois, elle a remporté les titres les plus prestigieux dont une footballeuse puisse rêver.

Lena Goessling a rejoint le VfL Wolfsburg en 2011, alors que le club venait de retrouver l'élite allemande. En 2012/13, le club a raflé le doublé coupe championnat en Allemagne ainsi que la prestigieuse UEFA Women's Champions League. La milieu de terrain de 27 ans a même été nommée joueuse du match en finale face à l'Olympique Lyonnais à Stamford Bridge. Ensuite, l'internationale allemande, nouvellement titularisée, a décroché le gros lot en Suède à l'EURO féminin 2013. Elle a été élue dans l'équipe type du tournoi et elle es tarrivée deuxième au vote de la meilleure joueuse UEFA de l'année.

UEFA.com : En deux ans, vous avez remporté l'UEFA Women's Champions League et le Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013. Pouvez-vous comparer ces deux victoires ?

Lena Goessling : Je ne pense pas. En club, c'est quelque chose d'incomparable. Nous avons travaillé très dur pendant un an pour y arriver. Nous avons grandi collectivement, nous avons passé du temps ensemble, on s'est beaucoup entraînées. En équipe nationale, il n'y a pas la même intensité. Les deux titres ont une grande valeur, mais on ne peut pas les comparer.

UEFA.com : Ces deux titres s'articulent autour de votre entente avec Nadine Kessler dans l'entrejeu...

Goessling : J'ai toujours apprécié d'avoir Nadine à mes côtés. Je lui fais confiance, je connais ses mouvements et ses habitudes. On se comprend instinctivement sur le terrain. Je suis toujours heureux quand elle est près de moi car je sais qu'elle me couvrira si je ne me replie pas assez vite.

UEFA.com : L'effectif a pas mal bougé cet été...

Goessling : Nilla Fischer est une joueuse expérimentée. Elle est le pilier de notre défense. Entre Nilla et Desire [Oparanozie], il y a une grande différence d'âge. Desire a encore beaucoup à apprendre, mais je pense qu'elle est sur la bonne voie. Je pense qu'elle ira loin, care c'est une bonne attaquante et qu'elle aime marquer.

UEFA.com : Conny Pohlers est devenue la meilleure buteuse de la compétition la saison dernière. Qu'en pensez-vous ?

Goessling : Conny est un phénomène. Elle est toujours au bon endroit au moment où la balle arrive. Elle peut se procurer une occasion à partir de rien. Le ballon rentre à tous les coups. C'est ça qui est incroyable avec Conny Pohlers. je ne sais pas comment elle fait mais ça marche. Et en plus de ça, elle est très drôle.

Haut