UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Chelsea 1-2 Lyon (tot. 2-2 a.p. 4-3 t.a.b.), les championnes sorties tête haute par Chelsea

L'OL a perdu son titre à Londres à l'issue d'une bataille homérique et extrêmement serrée.

En deux minutes, Chelsea 1-2 Lyon (4-3 t.a.b.)

À la dernière seconde du temps additionnel de ce quart de finale retour, Lyon était dans le dernier carré. Le reste fut une incroyable histoire de penalties.

TROIS POINTS C'EST TOUT

1/ Un suspense incroyable
2/ Lyon à quelques secondes du bonheur
3/ Il n'y a plus de clubs français en lice
Demi-finales les 22/23 et 29/30 avril

Il y eut d'abord celui de Maren Mjelde transformé dans la huitième minutes du temps additionnel de la prolongation (1-2), puis ceux de la séance de tirs au but (4-3) entre deux équipes qui ont tout donné sur le terrain. Au final, les arrêts d'Ann-Katrin Berger devant Wendie Renard et Lindsay Horan font la différence, alors que Lauren James fut la seule à échouer pour Chelsea, se heurtant à Christiane Endler. Stamford Bridge n'avait plus d'ongles et venait de vivre une soirée européenne qui entrera dans la légende, mais qui nourrira aussi longtemps les cauchemars des Lyonnaises. Leur plan était quasi parfait pour assurer au moins la présence d'un club français dans le dernier carré.

Vanessa Gilles avait redonné espoir à Lyon

Comme elles l'avaient fait à l'aller, les Blues d'Emma Hayes ont fait parler leur puissance durant une bonne partie du match et surtout en première période, malgré l'absence de leur capitaine et défenseure Millie Bright. Venues à Londres sans autre option que la victoire après leur défaite 1-0 à l'aller, les Fenottes devaient surtout défendre mais le faisaient en avançant. Face à ses anciennes coéquipières Kadeisha Buchanan et Ève Périsset, Delphine Cascarino se procurait ainsi peut-être la plus belle occasion du premier acte, une frappe que Berger avait le plus grand mal à repousser.

Gilles, agile

Son homologue lyonnaise Endler, encore loin de ce douter qu'elle aurait un rôle important deux heures plus tard, s'illustrait en sortant devant Sam Kerr, lancée par James, puis en claquant au-dessus de sa barre une frappe anglaise.

Lyon n'y était pas encore. Il lui manquait une petite étincelle pour déstabiliser un adversaire aussi fort. La coach Sonia Bompastor songeait évidemment à la meilleure buteuse de l'Histoire de la compétition, Ada Hegerberg, de retour de blessure, qui remplaçait Signe Bruun à la pause.

Sara Däbritz a marqué le but qui permettait à Lyon de rêver
Sara Däbritz a marqué le but qui permettait à Lyon de rêverAFP via Getty Images

Cette étincelle allait pourtant venir de derrière, de la défenseure centrale Vanessa Gilles, restée dans la surface après une énième montée, pour reprendre un centre de Lindsay Horan au premier poteau et battre Berger (0-1, 77e). Les octuples championnes d'Europe avaient totalement relancé cette double confrontation qui allait trouver son issue au-delà du temps réglementaire.

Sara Däbritz, le but qui a mis Lyon en pole

Dans la prolongation, le mental lyonnais semblait prendre le dessus et à 10 minutes de la fin, Sarah Däbritz concrétisait sur un centre de Hegerberg (0-2, 110e). Déjà épique, ce quart de finale basculait dans un autre dimension dans la deuxième minute du temps additionnel, lorsque Vecky Becho était sanctionnée d'un penalty pour une faute dans la surface sur James. La résurrection de Chelsea pouvait s'accomplir et Lyon allait perdre sa couronne en ayant tout donné.

Réactions

Emma Hayes, Chelsea, entraîneure
Je n'ai absolument pas regardé le penalty (de Mjelde). Je n'ai jamais vécu un tel moment dans ma carrière. Il n'y a qu'une seule personne que toute l'équipe veut voir tirer le penalty, et c'est Maren Mjelde. Elle a dû le faire en sachant que c'était le dernier coup de pied du match. Elle a un caractère incroyable.

Les arrêts de Berger face à l'OL

Ann-Katrin Berger, gardienne de but de Chelsea et Joueuse du match
Les filles savent que j'adore les séances de tirs au but. Je ne ressens aucune pression. Ce sont elles qui doivent marquer, pas moi ! C'est fantastique.

Maren Mjelde, défenseure de Chelsea
Incroyable ! Nous nous sommes battues jusqu'au bout. C'est un match fou, incroyable de revenir comme nous l'avons fait. Nous n'avons jamais abandonné. C'est un moment que nous n'oublierons jamais. Nous sommes entrées dans l'histoire ensemble, à la maison, à Stamford Bridge, devant nos supporteurs. C'est parfait, c'est ce dont nous rêvions.

Sonia Bompastor, entraîneure de Lyon
Le football anglais a le vent en poupe, mais nous allons continuer à travailler dur et à prendre les aspects positifs du football français. Lyon est ambitieux et veut gagner des titres. Quand nous ne gagnons pas, nous ne nous cachons pas.

Ada Hegerberg, attaquante de Lyon
C'est une défaite très dure. Aujourd'hui, nous avons tout donné. C'est dur, mais c'est la réalité. Ce club a connu beaucoup de bonnes années. Nous avons été très gâtés ces dernières années. C'est une grosse défaite pour nous. Nous devons y faire face, garder la tête haute et continuer à aller de l'avant.

 

Rediff, photos, stats


Joueuse du match Visa, Ann-Katrin Berger (Chelsea

Grâce à ses arrêts sur penalty, elle a changé le match.
Panel des observateurs et des observatrices techniques de l'UEFA

En stats

  • Chelsea est la première équipe, autre que le Paris Saint-Germain, à éliminer Lyon depuis Turbine Potsdam en huitièmes de finale 2013/14.
  • Chelsea a participé à sa première séance de tirs au but européenne et a atteint sa quatrième demi-finale.
  • Lyon s'incline pour la deuxième fois seulement en 14 quarts de finale.
  • Gilles et Däbritz ont toutes deux marqué leur premier but européen pour Lyon.
  • C'est la première fois que l'une ou l'autre de ces équipes est impliquée dans un match aller-retour qui a nécessité une prolongation (bien que quatre des dix finales uniques de Lyon soient allées au moins jusque-là).
  • C'est la première fois que Lyon n'a pas marqué au cours des 150 premières minutes de ses 49 matches aller-retour de Ligue des champions féminine.
  • Hegerberg a joué son premier match de Ligue des champions depuis qu'elle a marqué lors de la finale de 2022 contre Barcelone.
  • Berger jouait son 100e match pour Chelsea.
  • 15 111 spectateurs, nouveau record européen à domicile pour Chelsea.

Compos

Chelsea: Berger; Périsset (Mjelde 73e), Buchanan, Eriksson, Carter; Cuthbert (Fleming 111e), Leupolz (Ingle 71e), Reiten (Rytting Kaneryd 91e); James, Kerr, Charles

Lyon: Endler; Carpenter, Gilles, Renard, Bacha (Morroni 106e); Egurrola (Däbritz 56e); Horan, Van de Donk (Marozsán 106e), Majri (Becho 73e); Cascarino (Malard 97e), Bruun (Hegerberg 46e)

La suite

Chelsea affrontera Barcelone en demi-finale, fin avril. Chelsea jouera le match aller à domicile.