UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Hermoso, Martens et Putellas nommées pour la Joueuse de l'année UEFA

Le trio de Barcelone, Jenni Hermoso, Lieke Martens et Alexia Putellas complètent le casting des trois nommées pour le titre de Joueuse de l'année UEFA 2020/21.

Joueuse de l'année de l'UEFA 2020/21, les finalistes
Joueuse de l'année de l'UEFA 2020/21, les finalistes

Jenni Hermoso, Lieke Martens ou Alexia Putellas, trois membres de Barcelone, vainqueur de l'UEFA Women's Champions League, sera désignée Joueuse de l'année UEFA pour la saison 2020/21

La lauréate sera connue – de même que son homologue masculin et que les lauréats des prix par poste de l'UEFA – pendant la cérémonie du tirage au sort de la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2021/22 à Istanbul, le jeudi 26 août. Le Joueur de la saison 2020/21 en UEFA Europa League sera dévoilé le lendemain.

Hermoso a terminé co-meilleure buteuse de l'UEFA Women’s Champions League, inscrivant six buts lors de la conquête du titre par Barcelone. Elle a aussi terminé meilleure buteuse du championnat d'Espagne pour la troisième année consécutive – la cinquième fois en six saisons – avec un total de 31 buts en 26 matches, doublant celle qui l'a longtemps devancée, Esther González, grâce à un triplé lors de l'ultime journée.

Hermoso a inscrit neuf buts avec l'Espagne durant la campagne de qualification pour l'EURO féminin de l'UEFA 2022, scellant la qualification de sa sélection pour la phase finale. Dans le même temps, elle est devenue la meilleure buteuse de l'histoire de Barcelone et de la sélection espagnole.

Martens, qui a décroché ce prix en 2016/17, a aussi connu une année spectaculaire avec Barcelone, inscrivant 20 buts et délivrant 16 passes décisives. Cinq de ses buts ont été inscrits en compétition européenne, notamment les buts marqués lors de la victoire 2-1 face au Paris Saint-Germain au match retour de la demi-finale.

Martens a également joué un rôle essentiel pour la qualification en phase finale de l'EURO des tenantes du titre, les Pays-Bas, et a inscrit quatre buts lors de la campagne olympique de sa sélection. Si elle venait à remporter ce prix, elle égalerait le record de deux titres, détenu par Pernille Harder, lauréate en 2017/18 et 2019/20.

Putellas fut le moteur du milieu de Barcelone, brandissant le trophée de l'UEFA Women’s Champions League en tant que capitaine, après avoir montré ses qualités de meneuse et d'attaquante, notamment par ses combinaisons avec Martens sur le côté gauche. Elle a transformé le penalty du 2-0 en finale, inscrivant son 26e but de la saison, sans oublier son apport à la sélection espagnole lors de la campagne de qualification pour l'EURO.

UEFA Women's Champions League

Le reste du top 10

4 Vivianne Miedema (Arsenal/Pays-Bas) – 32 points
5 Aitana Bonmatí (Barcelone/Espagne) – 29 points
6 Caroline Graham Hansen (Barcelone/Norvège) – 28 points
7 Sam Kerr (Chelsea/Australie) – 18 points
= Fran Kirby (Chelsea/Angleterre/Royaume-Uni) – 18 points
9 Pernille Harder (Chelsea/Danemark) – 17 points
10 Irene Paredes (Paris Saint-Germain/France, désormais Barcelone) – 11 points

Chelsea 0-4 Barcelone, les temps forts de la finale
Chelsea 0-4 Barcelone, les temps forts de la finale

Comment les joueuses ont été choisies

Le prix de Joueuse de l'année UEFA récompense les meilleures joueuses, quelle que soit leur nationalité, qui ont joué au sein d'une association membre de l'UEFA durant la saison dernière. Les joueuses sont jugées sur leur performances en club et en sélection.

La liste des trois finalistes a été établie par un jury composé des entraîneurs et entraîneures des clubs qui ont participé aux huitièmes de finale de l'UEFA Women’s Champions League 2020/21. Vingt journalistes de football féminin figurant sur la liste de l'ESM ont aussi fait partie du jury. Les entraîneurs et entraîneures ne pouvaient élire des joueuses de leur club.

Les anciennes lauréates sont : Nadine Angerer (2013), Nadine Kessler (2014), Célia Šašić (2015), Ada Hegerberg (2016), Lieke Martens (2017), Pernille Harder (2018 et 2020) et Lucy Bronze (2019).