Wolfsburg se méfie à l'approche des quarts

"La meilleure équipe suédoise", analysait l'entraîneur du VfL Wolfsburg Ralf Kellerman alors que les quarts de finale sont connus.

Wolfsburg écope d'un quart de finale délicat
©Harry Jurkschat

Joueuses et entraîneurs ont livré leurs réflexions sur le tirage au sort des quarts de finale de l'UEFA Women's Champions League. Le Glasgow City FC et le Bristol Academy WFC se réjouissent de leurs matches de prestige.

1. FFC Frankfurt (Allemagne) - Bristol Academy WFC (Angleterre)
Siegfried Dietrich, manager de Francfort

Chaque match de l'UEFA Champions League est un défi à relever. Les grandes équipes s'évitent en quarts de finale, ce qui signifie que les trois favoris ne se rencontreront pas encore et que nous assisterons à une demi-finale serrée. D'abord, nous devons nous concentrer sur Bristol, que nous connaissons très peu, mais notre entraîneur Colin Bell aura déjà glané quelques infos. Ce sera un sérieux défi d'affronter un nouveau venu qui n'a rien à perdre et se montrera ambitieux. Mais nous visons la finale à Berlin et après ce tirage, la route pour Berlin semble s'ouvrir à nous.

VfL Wolfsburg (Allemagne, tenantes) - FC Rosengård (Suède)
Ralf Kellermann, entraîneur de Wolfsburg

Nous affronterons la meilleure équipe suédoise, qui compte des joueuses comme Marta, Anja Mittag, Ramona Bachmann : c'est une grande équipe et nous devrons jouer le match retour à l'extérieur sur un terrain synthétique. Mais si vous voulez jouer en Champions League et savoir ce que vous valez, il faut vous mesurer aux meilleures équipes. Et pour jouer la finale, nous devrons éliminer Rosengård.

Glasgow City FC (ECO) - Paris Saint-Germain (FRA)
Eddie Wolecki Black, entraîneur de Glasgow
C'est un match passionnant que n'importe qui rêverait de jouer dans sa carrière. On fait clairement figure d'outsider dans ce duel, mais le PSG l'a prouvé par le passé : ce ne sont pas toujours les favoris qui l'emportent. C'est une rencontre cruciale pour notre club mais aussi pour notre ville et, nous l'espérons, une rencontre qui passionnera l'Écosse qui se rassemblera derrière nous.

Farid Benstiti, entraîneur de Paris
Ce sera une très bonne expérience d'affronter une autre équipe et une autre culture. Si nous sommes sérieux et très clairs, et si nous respectons Glasgow, nous avons une chance d'approcher la demi-finale, peut-être même plus que si nous avions affronté Lyon. Mais ce ne sera pas facile. Sur le papier, nous partons favoris grâce à nos nombreuses bonnes joueuses, mais le football reste le football. Tout le monde pensait que Lyon se qualifierait pour les quarts de finale, et finalement Paris a créé la surprise. Nous ne voulons pas offrir ce plaisir à Glasgow.

Linköpings FC (SUE) - Brøndby IF (DAN)
Martin Sjögren, entraîneur de Linköping
Sans vouloir manquer de respect à Brøndby, le tirage aurait pu nous être beaucoup moins favorable. Nous avions dit avant le tirage que nous voulions éviter une équipe suédoise, c'est mieux de ne pas se rencontrer tout de suite. Nos chances de qualification pour la demi-finale sont assez bonnes. Mais Brøndby est une bonne équipe avec plus d'expérience que nous dans cette compétition.

Haut