Kerr et Arsenal prêtes à retrouver Glasgow

"C'est un plus de connaître toutes leurs joueuses", se réjouit la manager écossaise de l'Arsenal LFC Shelley Kerr avant d'affronter Glasgow City.

Shelley Kerr (à d.) avec sa joueuse et entraîneur adjoint Kelly Smith
Shelley Kerr (à d.) avec sa joueuse et entraîneur adjoint Kelly Smith ©The FA via Getty Images

Le prochain épisode du feuilleton de la rivalité anglo-écossaise s'écrit samedi à l'occasion de la première rencontre entre représentantes de ces deux nations en compétition de clubs de l'UEFA.

L'Arsenal LFC accueille le Glasgow City LFC en 8es de finale aller de l'UEFA Women's Champions League. Les Gunners se sont qualifiées pour les quarts de finale lors de ses 11 dernières participations européennes. Les championnes d'Écosse n'ont jamais atteint ce stade de la compétition.

Championnes en 2007, battues en demi-finales lors des trois dernières saisons, les filles d'Arsenal ont toujours eu un petit côté écossais depuis l'époque de Julie Fleeting. Aujourd'hui, les Écossaises se nomment Kim Little, Emma Mitchell et Caroline Weir et Shelley Kerr, la coach londonienne.

"C'est un derby britannique. Entre l'Écosse et l'Angleterre, les matches ont toujours été chauds. Je suis sûre que celui-là le sera aussi", prévient l'ancienne sélectionneuse des jeunes d'Écosse Kerr. "Lors des dix dernières années, il y a toujours eu des joueuses écossaises à Arsenal."

Si elles ne se sont jamais affrontées en compétition officielle, les deux formations avaient organisé un match amical en février dernier. Les Gunners s'étaient imposées 5-0 à Glasgow.

"Je connais bon nombre de leurs joueuses, je connais le manager, je connais beaucoup de gens liés au club", déclare Kerr, dont l'entraîneur adjoint Kelly Smith pourrait revenir après une blessure. De l'autre côté, la milieu de terrain galloise Jess Fishlock pourrait aussi être présente malgré la fracture du poignet qu'elle a contractée il y a quinze jours contre l'Angleterre.

"Nous allons nous concentrer sur nous-mêmes", ajoute Kerr. "Parfois, c'est gênant d'étudier trop en détail votre adversaire. Nous allons nous préparer normalement, même si c'est un petit plus de connaître toutes les joueuses et leurs atouts."

Kerr a pris les rênes de l'équipe londonienne juste après le match amical à Glasgow, après le départ de Laura Harvey pour le Seattle Reign FC. Depuis, elle a aidé Arsenal à atteindre les demi-finales européennes et à remporter la FA Cup féminine et la Coupe de la Women's Super League (WSL). En revanche, Arsenal a lâché son titre de champion au profit du Liverpool LFC. Les Londoniennes doivent donc gagner l'UEFA Women's Champions League cette saison pour la disputer à nouveau en 2014/15.

"Cela fait six mois seulement que je suis ici", affirme Kerr, qui figure sur la liste des dix nommées pour le prix d'Entraîneur mondial de l'année 2013 chez les femmes. "Mais ce furent six mois bien remplis en termes de compétitions. Nous sommes évidemment déçues de ne pas avoir conservé notre titre, mais cela veut dire que les autres équipes nous rattrapent et que nous devons nous réveiller."