Rossiyanka se prépare à défier Wolfsburg

Grâce à "l'ordre et à la discipline" du nouvel entraîneur allemand, la buteuse du FC Rossiyanka Natalia Shlyapina espère être à la hauteur du VfL Wolfsburg.

Natalia Shlyapina (Rossiyanka) s'est confiée à UEFA.com
Natalia Shlyapina (Rossiyanka) s'est confiée à UEFA.com ©UEFA.com

Battu par des clubs allemands lors de ses deux derniers quarts de finale, le FC Rossiyanka espère inverser la tendance sur le terrain du VfL Wolfsburg mercredi en quart de finale aller de UEFA Women's Champions League.

L'attaquante Natalia Shlyapina reconnaît que Rossiyanka sera prêt pour répondre au défi physique des hôtes et pense que l'arrivée de l'entraîneur allemand Achim-Matthias Feifel chez les championnes de Russie a fait une grande différence.

UEFA.com : Comment évaluez-vous votre campagne jusqu'ici ?

Natalia Shlyapina : En Champions League ? Je pense qu'elle est réussie, car nous sommes encore en lice au printemps, en quarts de finale, et c'est toujours un très bon résultat pour l'équipe. Et espérons que nous irons encore plus loin. Notre objectif ? Toujours le même : remporter la Champions League.

UEFA.com : Cela va-t-il vous aider d'avoir un entraîneur allemand face à Wolfsbourg ?

Shlyapina : Je pense que cela va aider l'équipe car il en sait plus sur le football allemand et notamment sur Wolfsbourg. C'est pourquoi je pense que c'est un bonus pour nous.

UEFA.com : Qu'a-t-il changé depuis son arrivée ?

Shlyapina : Tout d'abord, il a ajouté de l'ordre et de la discipline. Comme nous le savons, les Allemands ont cette qualité de discipline implicite et obligatoire. Donc c'est ce qu'il a apporté. Il n'y a plus de relâchement, tout est plus strict. Et puis il a changé l'entraînement : le nombre de séances a augmenté.

Auparavant, nous n'avions qu'une séance d'entraînement par jour durant la saison ; désormais, qu'il s'agisse d'un stage d'entraînement ou non, nous nous entraînons deux fois par jour presque tous les jours. Bien sûr, nous avons dû nous habituer à cela. Nous avons peut-être commencé à faire plus attention à l'entraînement physique et également au travail avec le ballon. Nous avons commencé à travailler beaucoup plus la technique.