Wolfsburg, c'est renversant !

Tyresö FF 3-4 VfL Wolfsburg
Mené deux fois au score, le VfL a conservé le trophée à Lisbonne. Leçon de ténacité.

Wolfsburg, c'est renversant !
©UEFA.com

Mené deux fois au score, le VfL Wolfsburg a conservé le titre de l'UEFA Women's Champions à Lisbonne en battant le Tyresö FF 4-3, donnant une leçon de ténacité à l'Europe du football.

En dépit d'un magnifique doublé de Marta à laquelle Martina Müller a répondu, le club allemand rejoint l'Olympique Lyonnais et l'Umeå IK, les deux seules équipes à avoir remporté cette compétition deux fois d'affilée.

Il y a eu sept buts dans cette rencontre, mais la soirée a débuté par un long round d'observation. Un éclair de Marta allait débloquer la situation. La Brésilienne s'emparait du ballon à 25 m du but pour placer une accélération de dragster qui laissait sur place trois défenseures allemandes. Dans la foulée, elle ajustait Almuth Schult d'un piqué de l'intérieur du droit.

Il ne se passait pas deux minutes avant que Tyresö, un club en difficulté financière, qui devrait se séparer de ses stars, double la mise avec une nouvelle action de grande classe. Christen Press traversait tout le terrain en largeur balle au pied pour attirer l'arrière-garde allemande. Son centre de la gauche arrivait dans les pieds de Boquete qui n'avait qu'à pousser le ballon dans le but sans contrôle du plat du pied droit.

Wolfsburg revenait remonté sur la pelouse et réduisait l'écart d'entrée. Sur une attaque placée qui se développait sur la droite, un centre au point de penalty d'Anna Blässe trouvait la tête d'Alex Popp. Laquelle allait chercher le ballon dans les filets et haranguait ses troupes. Bien lui en prenait car l'égalisation arrivait quelques minutes plus tard. Martina Müller déjouait le hors-jeu suédois pour aller conclure du plat du pied droit.

Dans une rencontre aussi emballée qu'emballante, Marta n'était pas en reste et nous gratifiait d'un deuxième exploit. Après un crochet derrière son pied d'appui, elle enchaînait sur une feuille morte au ras du poteau droit de Schult.

Mais encore une fois, les joueuses de Ralf Kellermann, qui s'étaient imposées 1-0 contre l'Olympique Lyonnais la saison passée, réagissaient merveilleusement. Entrée à la pause, Verena Faisst fusillait Carola Söberg du droit après une passe au millimètre de Popp.

Les deux équipes continuaient de jouer l'offensive, cela payait pour Müller présente après un débordement suivi d'un centre en retrait de Nadine Kessler. Wolfsburg prenait les commandes à dix minutes de la fin et ne les lâchait plus.

 

 

Haut