Catala : "Juvisy à hâte de retrouver Göteborg"

Pour Camille Catala, c'est une certitude : le FCF Juvisy Essonne "a hâte de retrouver" Göteborg après le succès 1-0 des Françaises en quarts aller.

Camille Catala a livré un match très complet à l'aller
©Philippe Le Brech

Camille Catala, attaquante du FCF Juvisy Essonne, pense que son club a les moyens d'atteindre les demi-finales de l'UEFA Women's Champions League pour la première fois de son histoire alors que les Françaises s'apprêtent à se rendre chez le Göteborg FC avec un avantage 1-0 acquis au match aller.

Après un échec du point de penalty et de nombreuses occasions franches non converties, le club français peut se mordre les doigts de ne pas compter une avance plus importante, Julie Machart départageant les deux équipes au match aller à la 17e minute. Göteborg a remporté ses deux rencontres disputées sur son terrain dans cette compétition, mais Catala est persuadée que les filles de Juvisy peuvent trouver l'inspiration dans cette première manche. Ce week-end, Juvisy a été éliminé de la Coupe de France par le Paris Saint-Germain FC.

"Nous croyons à une possible qualification – plus que jamais", expliquait-elle. "Un-zéro est un bon résultat, même si nous sommes déçues et frustrées de n'avoir pu inscrire autant de buts que nous le méritions. Avec une demi-finale en jeu, tout peut arriver, mais nous avons hâte de retrouver Göteborg et nous allons tout donner. Notre état d'esprit est très positif."

L'internationale est également certaine que son équipe a su tiré les enseignements du match aller, en particulier de la très bonne fin de rencontre des Suédoises, passées très proches de l'égalisation à plusieurs reprises. "Nous en savons désormais plus sur Göteborg, à nous de nous en servir contre elles", poursuivait-elle. "Elles possèdent une grande attaquante qui peut nous poser des problèmes. Il faudra la surveiller."

Pièce maitresse à Bonneuil-sur-Marne pour un Juvisy battu par le 1. FFC Turbine Potsdam lors de leur dernier et unique quart de finale en 2010/11, Catala n'est pas gênée à l'idée d'évoluer sur la pelouse artificielle du stade Valhalla de Göteborg. "Vu le temps (en France) ces derniers jours, avec de la neige non-stop, on s'est beaucoup entraînées sur du synthétique, je ne pense pas que cela sera un problème pour nous", déclarait la jeune joueuse, âgée de 21 ans.

Les hôtes auront à cœur de la faire mentir, et Stina Segerström, capitaine du club suédois, encourage ses coéquipières à déployer un jeu plus direct mercredi. "Juvisy était plus à l'aise avec le ballon que nous sur sa pelouse, parce que chacune de nous avait tendance à vouloir trop de touches de balle. Mais Juvisy est une équipe de qualité, il faudra tout simplement être meilleures qu'elles."

Haut