Asante rêve de finale avec Göteborg

Passée par Chelsea, Anita Asante espère fouler la pelouse de Stamford Bridge le 23 mai, mais Göteborg doit d'abord battre Juvisy en quarts.

Asante rêve de finale avec Göteborg
©UEFA.com

Passée par le Chelsea LFC, Anita Asante espère fouler la pelouse de Stamford Bridge, le 23 mai en finale de l'UEFA Women's Champions. Mais pour concrétiser ce rêve, son équipe du Göteborg FC devra d'abord se défaire du FCF Juvisy Essonne en quarts de finale.

Göteborg se rend en région parisienne mercredi, avant d'accueillir le match retour à domicile. L'internationale anglaise espère s'appuyer sur l'expérience acquise à l'Arsenal LFC, avec qui elle a remporté la Coupe féminine de l'UEFA en 2007, mais également à Chelsea et aux États-Unis. Asante s'est confiée à UEFA.com sur les défis qui l'attendent.

UEFA.com : Connaissez-vous bien Juvisy ?

Anita Asante : Je sais que c'est une grande équipe, et qu'elles ont des joueuses offensives très dynamiques, comme (Gaëtane) Thiney. Ça sera compliqué, mais à ce stade de la compétition, ça l'est forcément. Mais on est confiantes et excitées par cette affiche : on a beaucoup travaillé à l'étranger en pré-saison pour êtes prêtes pour ce match.

UEFA.com : Arsenal vous a éliminé l'an dernier à ce stade. Göteborg peut-il franchir le cap cette saison ?

Asante : On l'espère. Cette saison, on a vraiment des joueuses très fortes, et on a recruté des attaquantes comme Jessica Landström et la Norvégienne Cathrine Dyngvold. Je pense que l'équipe est plus forte, et que l'ambition au sein du club a grandi.

UEFA.com : Les enjeux sont d'autant plus élevés que Göteborg ne s'est pas qualifié pour l'édition 2013/14.

Asante : C'est vrai que les enjeux sont plus élevés. Ce qui est arrivé la saison dernière prouve combien notre championnat est difficile. Mais l'ambition est là, et chaque défi rend l'équipe plus forte.

UEFA.com : La finale se disputera à Stamford Bridge, c'est sans doute une source de motivation supplémentaire, à titre personnel ?

Asante : C'est clair, retourner sur le sol britannique, ce serait super, et ça serait fantastique de brandir le trophée. D'autant que Chelsea est l'un de mes anciens clubs, donc ça serait plutôt cool !

Haut