Le site officiel du football européen

Tant d'échéances en 2016 !

Publié: Dimanche, 27 décembre 2015, 9.35HEC
La Champions League, la qualification pour l'EURO 2017, les JO au Brésil, l'année 2016 s'annonce chargée pour le football féminin français.
Tant d'échéances en 2016 !
Anja Mittag (Paris Saint-Germain) est devenue lors de la phase de groupes la meilleure buteuse de l'histoire de l'UEFA Champions League avec 49 réalisations ©Eric Baledent/Moustic Prod
Publié: Dimanche, 27 décembre 2015, 9.35HEC

Tant d'échéances en 2016 !

La Champions League, la qualification pour l'EURO 2017, les JO au Brésil, l'année 2016 s'annonce chargée pour le football féminin français.

Le football féminin français a de beaux objectifs en 2016. La rédaction francophone d'UEFA.com en fait le tour.

Du côté des clubs, le Paris-Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais auront à cœur de reconquérir l'UEFA Women's Champions League, propriété des clubs allemands depuis trois saisons.

Paris affrontera Barcelone en quarts, Lyon, double vainqueur (2010/11 et 2011/12) le Slavia avant une éventuelle double confrontation entre les deux clubs en demi-finales. Le vainqueur aura de grandes chances de jouer le titre face à un club allemand, Wolfsburg (sacré en 2012-2013 et 2013-2014) ou Francfort (vainqueur du PSG en finale lors de la dernière édition) qui s'évitent aussi au prochain tour. Une demi-finale franco-française, cela assurerait un club en finale mais l'entraîneur du PSG Farid Benstiti rêvait d'une finale entre son équipe et les Lyonnaises.

"Barcelone, c’est vraiment une très belle affiche. Une belle affiche en quarts de finale et puis ensuite, si les deux équipes françaises arrivent à passer, ça fera encore une très très belle affiche, donc de belles choses en perspective. Malheureusement, notre rêve aurait été un Paris-Lyon en finale, cela aurait été extraordinaire pour le foot féminin français, mais les choses sont ainsi faites", déclarait l'entraîneur parisien Farid Benstiti après le tirage au sort. "Il ne faudra pas trop regretter cette possible demi entre le PSG et l'OL, elle permettrait à la France d'avoir un représentant en finale pour la sixième fois en sept saisons."

Autre échéance importante en 2016, côté équipe nationale cette fois, la qualification pour l'EURO 2017 aux Pays-Bas. Mais cela ne devrait pas trop poser de problèmes aux filles de Philippe Bergeroo qui réalisent un sans-faute après quatre matches (sur huit) : douze points marqués, quinze buts marqués, aucun but encaissé. "L'objectif, c'est d'être à quatre victoires avant la trêve hivernale", déclarait Jessica Houara d'Hommeaux avant le match en Grèce (remporté 3-0).

©Getty Images

Jessica Houara d'Hommeaux échappe à Jill Scott

"On a l'objectif d'être premières, leaders du groupe, pour être déjà pratiquement qualifiées et un peu plus sereines. C'est aussi une préparation pour les Jeux Olympiques de Rio. C'est important d'être solide défensivement, même contre des équipes soi-disant plus faibles. Ça donne de la confiance, même si on sait que contre des grosses équipes, ça peut être un peu plus difficile."

L'arrière gauche de l'équipe de France nous rappelle la future présence lors du tournoi olympique à Rio de Janeiro au mois d'août prochain. Les Françaises seront présentes aux Jeux pour la deuxième fois consécutive après Londres 2012. Elles avaient fini quatrièmes en Angleterre, il y aura encore des chances de médaille au Brésil.

Mis à jour le: 27/12/15 14.29HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/women/news/newsid=2319212.html#tant+decheances+2016