Le site officiel du football européen

Une publication sur les compétitions féminines

Publié: Jeudi, 5 septembre 2013, 9.37HEC
L'UEFA lance une nouvelle publication sur les compétitions féminines européennes qui met l'accent sur l'importance de cette discipline.
Une publication sur les compétitions féminines
Le football féminin a sa publication ©UEFA
Publié: Jeudi, 5 septembre 2013, 9.37HEC

Une publication sur les compétitions féminines

L'UEFA lance une nouvelle publication sur les compétitions féminines européennes qui met l'accent sur l'importance de cette discipline.

Le football féminin continue sa progression admirable dans toute l'Europe, une progression qui se reflète dans la qualité sans cesse croissante des compétitions de l'UEFA sur les plans technique, tactique et organisationnel. L'importance accordée par l'UEFA au développement du football féminin est soulignée dans une nouvelle publication qui donne tous les détails sur les compétitions féminines.

"UEFA Compétitions féminines" est une nouvelle publication annuelle qui comprend une multitude de faits et de chiffres, ainsi que des interviews présentant les données clés du football féminin. Elle met aussi en lumière les défis auxquels les femmes font face en tant que joueuses. La publication intervient alors que le football féminin connaît une année mémorable, avec un excellent Championnat d'Europe féminin de l'UEFA 2013 qui s'est terminé il y a peu, et un intérêt croissant pour l'UEFA Women's Champions League.

"Côté équipes nationales, 2013 restera marquée par un EURO féminin remarquable à tout point de vue", a déclaré le Président de l'UEFA Michel Platini. "Des stades pleins, des audiences record et un spectacle magnifique auront fini par convaincre les derniers sceptiques que le football féminin est en train de connaître un essor sans précédent. Un essor qui justifie d’ailleurs pleinement que la prochaine édition, en 2017, passera de 12 à 16 équipes participantes."

"Ce développement spectaculaire du football féminin n’a été possible que grâce aux associations membres de l’UEFA, qui ont pris conscience de la nécessité de lancer des programmes de développement dans cette discipline. Leur volonté fait toute la différence. Alors qu’il y a peu, on comptait seulement une poignée de clubs féminins, ils sont maintenant des milliers, et des millions de femmes en Europe s’impliquent dans le football, en tant que joueuses, sélectionneuses, bénévoles ou supportrices."

"Je tiens également à saluer l’investissement de la Commission du football féminin de l’UEFA, et notamment de sa présidente, Karen Espelund, qui est aussi la voix du football féminin au sein de notre Comité exécutif."

Dans "Women's Competitions", on trouve une présentation de l'Histoire du football féminin européen. Elle rappelle les grandes lignes du développement de la discipline au cours des trois dernières décennies : de la première conférence en 1980, à la première compétition de l'UEFA pour les équipes nationales féminines jouée entre 1982 et 1984, puis au premier Championnat d'Europe en 1991, la première compétition de clubs en 2001/02 et tous les progrès qui ont suivi. Une chronologie s’étend de 1972, avec la reconnaissance de la première rencontre de football féminin entre la France et les Pays-Bas par la FIFA, l’instance dirigeante mondiale, à l’EURO 2017, le premier à 16 équipes.

Le développement des jeunes joueuses a accompagné l’essor du football féminin, et la publication fait le point sur les deux compétitions de l’UEFA pour les jeunes, le Championnat d’Europe féminin des moins de 17 et celui des moins de 19 ans. Joueuse la plus capée en Suisse, Martina Moser, revient sur ses expériences internationales chez les jeunes et elle raconte comment ce secteur s'est depuis développé.  La capitaine du Pays de Galles Jessica Fishlock connaît aujourd'hui le succès aux États-Unis, et elle se rappelle de ses premiers pas au niveau international.

L'UEFA Women's Champions League continue de grandir rapidement. Un peu plus de 50 000 spectateurs ont assisté à la finale 2012 à Munich. L'internationale allemande Martina Müller faisait partie de l'équipe vainqueur, celle du VfL Wolfsburg, en finale de cette saison à Londres, et elle revient sur ses huit saisons avec l'équipe allemande. Steffi Jones, ambassadrice de l'UEFA pour le football féminin, Faye White, ambassadrice de la finale de l'UEFA Women's Champions League 2013, et Mia Hamm, ancienne recordwoman du monde du nombre de buts internationaux, s'expriment sur l'évolution de la compétitivité de la discipline.

Avec 166 sélections et 68 buts pour la Suède, Victoria Sandell a excellé en tant que joueuse avant de prendre sa retraite en 2009. Elle parle des exigences nécessaires à l'organisation de l'EURO de cet été en Suède, son pays d'origine. Des stars de l'EURO féminin d'hier et d'aujourd'hui parlent de leurs débuts, de leurs expériences dans les tournois de jeunes et de la façon dont la discipline s'est développée au fil des ans. Deux associations nationales – Bosnie-Herzégovine et Malte – sont présentées comme des exemples d'excellence dans le développement du football féminin.

Enfin, de plus en plus de filles sont encouragées à jouer au football et à rêver d'atteindre le plus haut niveau, si bien que la famille du football peut être fière du travail entrepris, du football de base à celui de l'élite. "Le message de l’UEFA doit retentir haut et fort à travers toute l’Europe : c’est un appel aux filles et aux femmes pour qu’elles aiment le football et qu’elles s’engagent dans leur école la plus proche, leur club ou leur association nationale de football", a déclaré M. Platini. "Le football procure du plaisir à chacun ; nous désirons voir davantage de femmes tirer parti des nouvelles possibilités pour la création desquelles nous avons travaillé avec tellement d’acharnement."

Mis à jour le: 05/09/13 14.38HEC

http://fr.uefa.com/women/news/newsid=1990649.html#une+publication+competitions+feminines