Mitrović a l'avenir devant lui

Selon Milan Jovanović, son compatriote serbe Aleksandar Mitrović, âgé de 19 ans, est taillé pour réaliser de grandes choses.

Aleksandar Mitrović fête l'un de ses 11 buts inscrits avec Anderlecht cette saison
Aleksandar Mitrović fête l'un de ses 11 buts inscrits avec Anderlecht cette saison ©AFP

"On ne peut jamais être sûr à 100 %, mais il est taillé pour évoluer dans l'élite", affirmait l'ancien attaquant du RSC Anderlecht Milan Jovanović à propos de son compatriote Aleksandar Mitrović.

Âgé de 19 ans seulement, le puissant attaquant serbe a été l'homme fort du Championnat d'Europe des moins de 19 ans de l'UEFA 2013 organisé en Lituanie et remporté par la Serbie. Depuis, il a rejoint les rangs de l'équipe A et marqué un but face à la Croatie à l'occasion d'une de ses trois sélections. 

Hier soir, il a également frappé fort avec deux buts de la tête inscrits face à la Belgique lors de la victoire 3-0 en match de qualification pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans de l'UEFA, au grand regret d'un de ses coéquipiers en club. 

"Je ne pense pas que la Serbie soit une équipe de top niveau", expliquait le milieu de terrain belge Dennis Praet, 19 ans lui aussi. "Ils se sont contentés d'envoyer de longs ballons en direction de Mitrović, mais ils ont donné une leçon de réalisme avec trois buts en trois occasions."

Le sélectionneur serbe des M21 Radovan Ćurčić reconnaissait que son équipe était structurée autour de son fer de lance. "Ce n'est pas la même équipe sans lui", affirmait le technicien. "Il apporte énormément, c'est un privilège de l'avoir dans le groupe." 

L'été dernier, Mitrović a quitté le FK Partizan pour Anderlecht pour un montant de 5M€, un record dans le championnat belge. Actuellement troisièmes à neuf points derrière les leaders du R. Standard de Liège, les Bruxellois ne réalisent pas leur meilleure saison, mais l'attaquant serbe a quant à lui engrangé 11 buts en 21 matches de championnat. S'il n'a pas toujours fait l'unanimité auprès des spécialistes belges, Mitrović pourrait bien faire taire certaines critiques grâce à sa prestation avec les M21.  

"Je suis encore jeune et j'apprends énormément", déclarait-il au micro d'UEFA.com ce matin. "Je sais ce qu'il se dit sur moi, mais je veux éviter d'être mis davantage sous pression. Je continuerai à tracer mon propre chemin et peut-être que la performance d'hier prouve que je suis déjà sur la bonne voie." 

Jovanović reconnaissait que le jeune joueur n'avait pas encore été à son meilleur niveau dans l'élite belge. "Il n'a pas eu l'occasion de montrer tout ce dont il est capable dans une équipe qui se cherche toujours", analysait celui qui a remporté quatre titres avec le Standard (2) et Anderlecht (2).

Mais l'homme aux 44 sélections est persuadé que Mitrović peut faire encore mieux. "J'avais 25 ans quand j'ai rejoint le Standard en 2006 et j'avais joué avec Vojvodina, le Shakhtar Donetsk et le Lokomotiv Moskva", rappelle l'intéressé. "Je pense qu'à 25 ans, Mitrović jouera pour Manchester City ou un grand club allemand. C'est déjà un grand buteur, une menace constante dans la surface."

Pour le moment, Mitrović vise avant tout une qualification pour l'EURO M21 qui se déroulera en République tchèque. Après le succès face à la Belgique, la Serbie prend la tête d'un Groupe 9 particulièrement relevé et Mitrović espère pouvoir donner un coup de pouce à ses coéquipiers belges. "La Belgique possède une très bonne équipe et je pense qu'elle se qualifiera aussi pour la phase finale. Il nous faudra battre l'Italie chez elle et les Belges pourront terminer deuxièmes du groupe."

Haut