L'Autriche en pleine progression

Avec un groupe qui semble apprendre vite, Werner Gregoritsch sait que les Autrichiens peuvent se qualifier pour l'EURO M21.

L'Autriche a fêté comme il se doit sa victoire sur la Hongrie en novembre
L'Autriche a fêté comme il se doit sa victoire sur la Hongrie en novembre ©UEFA.com

Tout se joue maintenant pour l'Autriche : une victoire face à l'Albanie mercredi prochain la rapprocherait un peu plus des barrages pour le Championnat d'Europe des moins de 21 ans qui se jouera l'été prochain en République tchèque.

Un nul à Graz leur offrirait au moins la seconde place du Groupe 4, avec un barrage à jouer en tant qua meilleur second de dix groupes. Mais la première place reste jouable, à trois points en cas de victoire. Sachant que la tête est actuellement occupée par l'Espagne, qui a fait le carton plein en six matchs.

Le but pour Gregoritsch est de garder la Hongrie et la Bosnie-Herzégovine à portée de main. "Si on gagne chez nous contre l'Albanie et la Bosnie-Herzégovine, on sera en barrages", calcule-t-il."

Son équipe a fait de progrès considérables, comme le prouve sa récente victoire face à la Hongrie. Menée par deux fois, elle avait trouvé les ressources pour s'imposer 4-2. "Le groupe a montré de la qualité et du caractère dans ce match", s'est réjoui Gregoritsch, qui a également évoqué un "jalon" franchi dans la progression.

Vu l'importance de la rencontre face à l'Albanie, Gregoritsch peut compter sur le soutien de l'entraîneur des A, Marcel Koller, qui a décidé de ne pas appeler le défenseur du 1. FC Köln Kevin Wimmer. Même si Koller a sélectionné Marcel Sabitzer, Martin Hinteregger et David Alaba pour son amical face à l'Uruguay, les Espoirs autrichiens ne semblent plus si loin de la phase finale.

Haut